assurance perte de données

Le 10 mars 2020, un incendie s’est déclaré à Strasbourg, détruisant sur son passage l’un des data centers d’OVHCloud. Une grande première qui représente une perte colossale pour les propriétaires de sites web, surtout s’ils ne sont pas assurés. En effet, de nombreuses données sont parties en fumée, emportées par les flammes. D’où l’importance de souscrire […]

Le 10 mars 2020, un incendie s’est déclaré à Strasbourg, détruisant sur son passage l’un des data centers d’OVHCloud. Une grande première qui représente une perte colossale pour les propriétaires de sites web, surtout s’ils ne sont pas assurés. En effet, de nombreuses données sont parties en fumée, emportées par les flammes. D’où l’importance de souscrire à une assurance perte de données site web. Nous vous invitons à faire le tour du sujet à travers les prochaines lignes.

Pourquoi souscrire à une assurance perte de données ?

L’exemple de l’incendie que nous avons illustré en introduction n’est qu’un exemple de sinistres parmi tant d’autres. En effet, les propriétaires ou hébergeurs de sites web sont exposés à divers risques pouvant engendrer la perte de leurs données informatiques. Nous pouvons citer les attaques, les imprudences humaines, les malwares et les catastrophes naturelles (inondations, cyclones, séismes, etc.).

Souscrire à une assurance perte de données revient à s’assurer de :

  • sauvegarder durablement et en toute sécurité les renseignements les plus confidentiels sur l’entreprise (base de données des clients, des fournisseurs, factures, etc.)  ;
  • se faire rembourser les divers matériels informatiques en cas de préjudices (si cette garantie est prévue dans votre police d’assurance) ;
  • protéger vos intérêts personnels en cas de conflits avec un tiers (responsabilité civile).
assurance perte de sonnées ordinateur portable qui brûle

Quels sont les différents types d’une assurance perte de données ?

Lorsque vous souscrirez à une assurance perte de données, vous aurez le choix entre plusieurs offres que vous pouvez bien évidemment compléter selon vos besoins.

  • L’assurance dommages informatiques prend en charge les équipements informatiques de votre entreprise en cas d’incendie ou de cambriolage par exemple. Néanmoins les dégâts relatifs aux données des suites d’un sinistre ne sont généralement pas couverts. Les données n’étant pas considérées comme du « matériel ».
  • L’assurance tous risques informatiques couvre l’ensemble des dommages matériels portés sur votre système informatique. D’une manière générale, elle inclut tous types de sinistres (incendie, cambriolage, foudre, explosions, montée des eaux, défaut de production). Elle peut également prendre en considération les frais de restitution de vos données perdues.
  • L’assurance Responsabilité Civile est engagée lorsque votre société a porté préjudice à une autre société tierce. D’une manière générale, les accusations les plus communes concernent une erreur de gestion, un défaut de paiement ou de livraison (par exemple : la contrefaçon).

À noter : la plupart des assurances RC ne protègent pas les entrepreneurs qui ont perdu leurs données informatiques des suites d’une attaque en ligne (piratage, malware, cybercriminalité…).

  • L’assurance fraude couvre les dommages financiers subis des suites des agissements malveillants émanant d’un tiers. À titre d’illustration, nous pouvons citer les falsifications de documents.

À noter : au même titre que l’assurance RC, l’assurance fraude traditionnelle ne couvre pas les pertes de données issues d’une cyber fraude (vol d’identité, hameçonnage…).

Comment choisir une assurance perte de données ?

Nous vous recommandons de suivre la démarche qui suit pour vous aider à trouver la meilleure assurance perte de données adaptée à vos besoins.

Première étape : identification des besoins

Il convient, dans un premier temps, de connaître les exigences de votre entreprise. Ces facteurs concernent entre autres le statut de votre organisation, votre domaine d’activité, votre chiffre d’affaires, votre système informatique… N’hésitez pas à faire appel à des spécialistes pour entamer l’analyse des risques (par exemple : cyber assureur, audit en sécurité informatique).

Deuxième étape : solliciter les services d’un courtier en cyber assurance

Ce spécialiste intermédiaire est le plus à même de vous orienter dans le choix de votre assurance perte de données. Il connaît le marché et vous prodiguera les meilleurs conseils afin de vous accompagner fidèlement dans votre projet d’assurance. Pensez à consulter les avis des utilisateurs en ligne pour trouver un intermédiaire expérimenté dans le domaine.

Troisième étape : comparaison des offres

Le courtier étudiera les besoins de votre société pour comprendre les risques engagés. Ensuite, il vous fournira une liste de garanties avec leur plafond respectif. Il ne vous reste plus qu’à choisir les offres qui vous conviennent en fonction de votre budget et des modalités proposées (conditions générales, exclusions, franchises, etc.).

Combien faut-il débourser pour une assurance perte de données ?

Une fois que vous avez achevé avec succès toutes les étapes prérequises, il ne vous reste plus qu’à conclure le contrat d’assurance perte de données avec votre assureur. Il faut savoir que la prime est calculée en fonction de plusieurs paramètres.

D’une part, le montant dépend des critères liés à votre société :

  • votre chiffre d’affaires, il s’agit d’un paramètre incontournable pour le calcul du coût ;
  • votre domaine d’activité (e-commerce, médical, juridique, évènementiel…) ;
  • l’ensemble des données informatiques exploitées au sein de votre entreprise. Quelles sont leurs finalités ? De quels types de données s’agit-il ? Quel est le niveau de confidentialité des informations ? ;
  • la politique de sécurité informatique en vigueur au sein de votre société.

D’autre part, l’indemnisation varie en fonction des modalités du contrat d’assurance perte de données. C’est pourquoi il est fortement recommandé de bien lire le contenu de la police d’assurance avant de la signer. N’hésitez pas à demander à votre assureur les points qui vous semblent incompréhensibles ou flous.

À noter : plus vous souscrivez à des garanties, plus votre assurance perte de données sera de meilleure qualité. Toutefois, une longue liste d’avantages rallongera davantage le montant final de la cotisation à payer. 

Pour l’heure, il est difficile d’élaborer un tableau comparatif du prix des assurances perte de données disponibles sur le marché. En effet, il s’agit de données très aléatoires sachant que le montant varie en fonction des critères liés à l’entreprise. Toutefois, nous avons remarqué que le taux de prime annuel oscille entre 0,5 et 5 % du plafond des garanties souscrites.

En bref,

En guise de conclusion, face aux risques de cybercriminalité et des catastrophes naturelles (comme un incendie, par exemple), il est devenu capital de souscrire à une assurance perte de données. Pour choisir la meilleure offre, nous vous recommandons d’analyser l’ensemble de vos besoins et des exigences de votre entreprise dans un premier temps. Un courtier peut vous accompagner jusqu’à la conclusion du contrat avec l’assureur de votre choix.

Assurance perte de données site web
Par Assurance perte de données site web
Noter cet article Noté /5
Soyez le premier à noter cet article
Partager ce contenu