e-commerce-noel-2015

Noël arrive à grands pas et les cadeaux seront majoritairement achetés dans les magasins physiques, quelle sera la part du e-commerce pour Noel 2015 ?

Avec un chiffre d’affaires annuel multiplié par 7 entre l’année 2005 et l’année 2014 (de 8,4 à 56,8 Milliards d’euros), la croissance du e-commerce ne faiblit pas. L’année 2015 devrait s’achever une croissante du e-commerce de l’ordre de 16% par rapport à l’année 2014.

Depuis plus de 10 ans, la FEVAD suit les évolutions et la croissance du e-commerce à travers des études et des indicateurs. En collaboration avec Médiamétrie / NetRatings, elle participe à la réalisation du baromètre des comportements d’achats multicanaux des internautes. Ce baromètre permet d’établir pour cette fin d’année 2015, les prévisions de ventes sur les sites e-commerces.

noel e-commerce

La prévision de croissance du e-commerce pour 2015

Lors de la conférence de presse du 18 novembre 2015, la FEVAD (Pôle d’études économiques suivant l’évolution du marché à travers d’indicateurs et d’études),  présente les derniers résultats du e-commerce, au 3ème trimestre 2015 :

  • 15,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une prévision en fin d’année de  +16% par rapport à 2014
  • 30 millions d’internautes achèteront leurs cadeaux de Noël sur le Net
  • Le e-commerce représente 20 % du chiffre d’affaires de la Distribution (GfK fait un bilan du e commerce en France à fin septembre 2015 sur les biens d’équipement de la maison et culturels)
Fevad : croissance e-commerce 2015

Sources Fevad : Croissance e-commerce premier trimestre 2015

Pour 2015, le top 15 e-commerçants qui profitent le plus de la croissance de la vente en ligne :

Sources Fevad : Le Top 15 du e-commerce au troisième 2015

Sources Fevad : Le Top 15 du e-commerce au troisième 2015

La part du m-commerce (commerce mobile)

La dernière étude de « Center for Retail Research » indique qu’en France 15% des ventes de Noel en 2015 sont réalisées en ligne et un tiers de ces ventes se réalisent via un mobile, soit une progression de +30 % par rapport à 2014 !

Le m-commerce représentera en France 2,8 milliards d’euros à fin 2015. Le m-commerce est plus présent en cette période de Noël aux Etats Unis, au Royaume Uni et en Allemagne, il représente 407 millions d’euros juste pour Noël 2015.

Paypal a analysé les sites e-commerce étrangers et les habitudes des cyberacheteurs français et nous propose cette infographie.

infographie-noel-e-commerce-2015

Infographie Paypal : Le Noel du e-commerce 2015

D’après l’enquête de l’Ipsos (Institut de sondages français proposant une banque de données en ligne sur les tendances d’opinion et de consommation), les français achètent en ligne le plus facilement et le plus souvent dans les pays suivants :

  1. Le Royaume Uni, 17%
  2. Les Etats Unis, 15%
  3. L’Allemagne, 14%

Ce phénomène s’explique pour les raisons suivantes :

  1. On peut y trouver des meilleurs prix sur les sites que sur les sites français,
  2. On peut y trouver des articles non disponibles en France,
  3. La découvertes de nouveaux produits intéressants.

De plus, les sites étrangers rassurent et séduisent le consommateur Français en proposant :

  • Un moyen de paiement sûr et sécurisé,
  • Un site traduit en français,
  • Un service de livraison rapide et efficace,
  • Un Service Après Vente fiable.

Et les magasins physiques ?

Le français dépenseront en moyenne 550€ pour Noël (prévision de + 8€ par rapport à Noël 2014), ce qui reste au dessus de la moyenne européenne. Globalement, les ventes de Noël représenteront un chiffre d’affaires de 65,9 milliards d’euros en France.

La part du gâteau diminuera cette année pour les magasins physiques avec une baisse prévisionnelle de -0,4% de leurs chiffres d’affaires comparée au Noël 2014. De son côté, la croissance du e-commerce sera d’au moins 14% pour Noël en France. Sources : Center for Retail Research

Infographie-consommation-2015

Infographie consommation 2015

Un magasin physique peut se démarquer et augmenter considérablement son chiffre d’affaires en surfant sur la vague et en proposant ses produits sur la toile (Web To Store), d’où l’intérêt d’avoir un site internet ! Pourquoi ? Pour mieux communiquer,  mieux vendre et ne pas perdre de vitesse face à la croissance exponentielle des sites e-commerce ainsi qu’ aux nouvelles habitudes et au changement des comportements des acheteurs, ils deviennent massivement des cyberacheteurs.

En 2015, le premier réflexe des français avant d’acheter est d’effectuer des recherches sur Google. Etre présent et communiquer sur internet est devenu incontournable pour toute entreprise commerciale. Pour toutes les commerçants qui ne croient toujours au potentiel de la vente en ligne, le risque est de se tenir à l’écart des nouveaux modes de consommation et de voir son chiffre d’affaires baisser, la part de la vente en ligne va encore progresser dans les années à venir. 

Pour conclure,

La part de marché du e-commerce et du m-commerce en France et dans le monde continue de croître. La croissance du e-commerce a encore de beaux jours, les français deviennent accrocs à vente en ligne, ils découvrent cette autre manière de consommer, plus rapide, plus pratique et correspondant à des nouveaux besoins.

Noël représente une grosse part du chiffre d’affaire des e-commerçants (environ 20%) et cette période se prépare en amont. Pour les commerçants traditionnels, le Web To Store est la tendance à ne pas louper pour maintenir et accroître vos ventes : Rattraper du terrain et booster vos ventes grâce à un site e-commerce !

Flasbak, le e-commerce les années précédentes

 

Quelle sera la croissance du e-commerce pour Noël 2015 ?
Par Quelle sera la croissance du e-commerce pour Noël 2015 ?

Partager ce contenu