visa ecommerce

Vous avez une bonne idée et vous souhaitez profiter de la croissance du e-commerce, prenez alors quelques minutes pour lire cet article, il vous apportera quelques conseils toujours utiles et quelques pièges à éviter.

La création de votre site E-commerce : de l’idée au papier

Comme dans tout projet, une fois l’idée mûrement réfléchie, arrive le moment où vous devez la formaliser sur papier en commençant par votre business plan. Cette étape est primordiale, elle permet de vérifier la viabilité économique de votre projet.

N’oubliez pas de réfléchir et d’intégrer toutes les composantes de votre boutique en ligne : le site e-commerce, la communication, le e-marketing, vos fournisseurs, la gestion de votre stock, le contrat de vente à distance, la livraison et enfin la gestion comptable et financière.

paiement-e-commerce

Une fois le business plan validé, il est temps de s’intéresser à la création de votre site e-commerce et de plancher sur son cahier des charges. La rédaction d’un cahier des charges vous permettra de vous poser les bonnes questions et surtout d’y apporter des réponses, seuls ou avec l’aide d’une agence web. Ne négligez surtout pas cette étape, elle vous évitera de sérieuses déconvenues.

Le cahier des charges vous permettra également de mettre des agences web en concurrence sur un contenu identique, c’est nettement plus efficace que d’arriver les mains vides et de se retrouver avec des tas de devis impossible à comparer.Il sera le référentiel de votre site Internet et formalisera les objectifs à atteindre et toutes les contraintes techniques et fonctionnelles de votre projet. L’architecture de celui-ci doit être très modulable, l’idée n’est pas de vous donner une architecture prédéfinie mais plutôt de vous guider sur les éléments importants à prendre en compte.

cahier des charges anthedesign

Que doit’on retrouver dans le cahier des charges de votre site e-commerce ?

Le cahier des charges se doit d’être le plus clair, factuel, évaluable et exhaustif que possible, il doit contenir un ensemble d’informations utilisables dans le temps (échéancier à prévoir) et par tous les acteurs de votre projet de e-commerce. Le cahier doit répondre à questions bien précises, en une liste non exhaustive avec quelques réponses possibles :

Qui êtes-vous et pourquoi un site e-commerce ?

Décrivez en deux mots qui vous êtes et d’où vient votre projet, cela permettra à votre interlocuteur de bien cerner vos attentes.

Quels sont les objectifs de votre site e-commerce ?

Les objectifs de votre site e-commerce doivent être réalistes et conformes à votre business plan. Le montant de l’investissement dans votre site devra lui aussi être conforme à vos objectifs de chiffre d’affaires, en particulier pour le budget de communication (ne pas oubliez de prévoir une campagne publicitaire avec Google ADWORDS).

 

Quel sera le nom de domaine de votre site Internet ?

Vous pouvez commercer par lire cet article sur le choix d’un nom de domaine.

Quelles seront les cibles de votre e-commerce ?

En fonction de vos produits en vente, vous devez définir précisément votre cible client, le ciblage aura des incidences sur le choix du Webdesign et sur l’ambiance dégagée par le site. Le ciblage sera également à prendre en compte pour la communication autour de votre site.

 

Quel sera le contenu de votre site e-commerce ?

Le contenu (photos, images, couleur dominante, texte…) sera surtout dicté par les produits en vente, l’objectif de votre site étant de mettre en valeur les produits et non l’inverse. Cette étape permet également de choisir la meilleure façon de présenter et de valoriser vos produits. Il faut également les catégoriser et commencer à penser à l’arborescence de votre site et son ergonomie. Glissez vous dans la peau des visiteurs de votre site pour élaborer tous les scénarios possibles avec un seul objectif, amener le visiteur à l’acte d’achat et augmenter votre taux de conversion.

strategie

 

Quelles seront les fonctionnalités de votre site e-commerce ?

On étend par fonctionnalités toutes les composantes de votre site permettant par exemple l’envoi d’une Newsletter ou la possibilité de partager une fiche produit sur les réseaux sociaux (Facebook, Twiter, Tumblr,…). Ci-dessous une liste non-exhaustive d’autres fonctionnalités que l’on peut retrouver sur un site e-commerce:

  • Les modules de paiement en ligne, indispensable (Paypal, carte bancaire, chèques cadeaux),
  • Les outils de mesure pour le trafic et le taux de conversion (Google Analytics),
  • L’adaptation du site à toutes les résolutions d’écran (site responsive, m-commerce),
  • Un module de parrainage pour la conquête de nouveaux clients,
  • Fonctionnalités du backoffice (arrière boutique),
  • La possibilité pour les clients de poster un avis,
  • Automatisation de la GRM (gestion relation client),
  • Gestion des promotions, des offres spéciales,
  • Un espace dédié pour les clients,
  • L’impression des fiches produits,
  • La vente de chèques cadeaux,
  • Un contenu multilingue,
  • E-mailing,
  • Un forum,…

site e-commerce responsive

 

Apporter des fonctionnalités à votre site est intéressant pour une meilleure viralité par exemple, à vous de choisir les plus pertinentes pour votre projet, derrière chaque fonctionnalité se cachent des temps de développement plus ou moins importants.

Quels sont vos besoins en référencement?

Un site e-commerce se doit d’être visible, le référencement est donc primordial. Vous devez dans un premier temps choisir les mots clés sur lesquels vous souhaitez ressortir et définir votre stratégie en terme de référencement. Cette stratégie doit être axée à la fois sur le référencement naturel avec une optimisation SEO et sur les autres techniques de référencement(affiliation, campagne publicitaire, inscription dans les annuaires et les comparateurs…)

referencement-naturel

 

La fréquence de mise à jour de votre site Internet ?

Un site e-commerce doit être « vivant », penser que tout ce fait tout seul est une erreur, l’animation de votre boutique, le SAV et les traitement des demandes clients vous réclamera du temps, c’est une donnée importante à prendre en compte dès le début de votre projet. Pour répondre à ces exigences, le back office de votre site doit vous permettre de ne pas vous faire perdre du temps inutilement.

Pour résumer, le cahier des charges est le premier document contractuel de votre site e-commerce et le référentiel partagé par tous les acteurs de votre projet, de l’agence web jusqu’aux banques. N’hésitez pas en prendre contact avec une agence web pour vous guidez dans votre projet et dans la rédaction de votre cahier des charges et méfiez vous des belles promesses.

 

Quelques chiffres clés sur le e-commerce

  • L’investissement à prévoir pour un site e-commerce, à partir de 5 000 € jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  • De 0,5% à 5% (au grand maximum) des clients passent commande sur un site internet classique.
  • Pour réussir correctement dans l’e-commerce il faut une marge aux alentours de 30%.
  • Dans les 3 premiers mois comptez au moins 80% des visites via Google Adwords & les publicités payantes.

 

 

Partager ce contenu