teletravail-oise

Originaire des Etats Unis, le télétravail fait de plus en plus parler de lui en France, les enquêtes de grande envergure se succèdent et l'engouement pour le télétravail gagne du terrain, les sites Internet en pointe sur le sujet sont en croissance (télétravail.fr, zevillage.net,...).

Au sujet du télétravail, les entreprises françaises étaient assez réfractaires jusqu’à présent à cette nouvelle organisation du travail, depuis peu les lignes commencent à bouger, des accords sont signés dans les entreprises et les politiques s’emparent du sujet.

pancarte-telecentre-télétravail

L’histoire du télétravail en quelques dates …

  • 1950 – Le concept du télétravail apparaît aux Etats Unis dans les travaux de Norbert Wiener (mathématicien américain) sur la cybernétique; il y présente l’histoire d’un architecte, qui vivant en Europe, supervisait la construction d’un immeuble aux USA grâce à des moyens de transmission de données. 1962 – Le télétravail connaît ses premières expériences en Angleterre.
  • 1973 – Le terme de « telecommuting » voie le jour par Jack Nilles (consultant dans le domaine du télétravail à l’Université de Caroline du Sud. 1992 – La fonction publique fédérale au Canada met en place un projet pilote de télétravail.
  • 1993 – Première définition du télétravail par Thierry Breton (Dirigeant d’entreprise, administrateur de sociétés et homme politique): « Le développement du travail à distance, s’explique par la conjonction de plusieurs facteurs: la récession économique, la tertiarisation de l’économie et l’aménagement du territoire ».
  • 1997 – Signature de la Charte européenne du travail à distance.
  • 2000-2001 – Explosion de la bulle Internet avec 379 millions de PC connectés en mai 2001.
  • 2002 – Signature par les partenaires européens d’un accord cadre sur le télétravail, on constate à cette date 9 millions de télétravailleurs.

Le numérique a révolutionné nos vies, il devra aussi changer notre façon de travailler !

Où en est le télétravail en France?

En France, le télétravail commence à intéresser les pouvoirs publics depuis qu’il fait parti des préoccupations des citoyens. Le Conseil Général de l’Oise communique sur le télétravail et lance un appel à idées pour des usages numériques innovants avec le slogan « TÉLÉTRAVAIL DANS L’OISE, REJOIGNEZ LE MOUVEMENT ! » Le Département de l’Oise souhaite grâce à cette enquête identifier les idées et projets numériques innovants pour ensuite prioriser les actions à mener pour le développement du télétravail sur son territoire, 100 000 salariés de l’Oise partent travailler chaque jour en dehors du département avec une moyenne de 50 kilomètres parcourus pour se rendre sur leur lieu de travail.

teletravail-oise

Le développement du télétravail dans les entreprises

Pour le moment, la législation ne prévoit rien de particulier pour la mise en place du télétravail dans les entreprises, un accord collectif n’est pas par conséquent obligatoire, ce qui n’empêche pas de grandes entreprises comme Michelin de signer des accords favorisant et encadrant le télétravail.

En cas de circonstances exceptionnelles comme une menace d’épidémie par exemple, le télétravail peut être mise en place, sans l’accord du salarié. Le salarié, quant à lui, peut demander à télé-travailler mais il doit avoir l’accord de son employeur. D’après le Figaro, le télétravail gagne du terrain dans les entreprises françaises, même POLE EMPLOI expérimente le télétravail pour 255 de ses agents.

logo pole emploi-teletravail

Près de 17% des Français travaillent à distance pour leur employeur, une bonne moitié d’entre eux travaillent dans des sociétés du CAC 40. Des actions sont mises en place sur le territoire, pour informer et former les dirigeants des entreprises. L’objectif est de les rassurer sur leurs missions de management et de contrôle de leurs équipes avec tous les changements qu’impliquent l’organisation du télétravail.

Frantz Gault, directeur de LBMG Worklabs, société d’accompagnement en télétravail, précise lors d’une interview « Il faut que les managers acceptent une certaine forme de lâcher-prise et un abandon du management par le seul contrôle de la durée de présence ». L’intérêt suscité par le travail est rendu pertinent, face à l’ensemble des contraintes économiques et sociales (coût de l’engorgement des transports et équilibre entre vie professionnelle et vie privée).

Le télétravail présente des atouts bien réels! Les entreprises faisant travailler les salariés à distance, enregistrent jusqu’à 20 % d’absentéisme en moins et réalisent jusqu’à 30% d’économies sur les charges de structure! Les salariés sont autonomes dans leur organisation professionnelle et gagnent en qualité de vie, il permet de trouver un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.

jeune femme télétravail

Les perspectives de développement du télétravail

Dans les pays anglo-saxons et scandinaves, on compte entre 20% et 35% de télétravailleurs. Une enquête menée par le cabinet LBMG Worklabs, démontre que le télétravail en France s’apparente à du « télétravail gris »: informel, régulier ou occasionnel et sans contrat. Actuellement, les études statistiques quantifient partiellement la proportion de télétravailleurs en France, une enquête récente menée auprès de 20 grandes entreprises révèle un taux de 12% de télétravailleurs en France depuis 2006 (15 à 16% en 2013), soit plus de 2 millions de salariés en télétravail.

Le travail à domicile à raison d’un ou deux jours par semaine, se développe en France. Par contre, les entreprises françaises sont à la traîne quant à l’utilisation de nouveaux espaces de travail nommés les tiers-lieux, situés à mi chemin entre le domicile et le bureau. Ces espaces sont essentiellement utilisés par des salariés de PME TPE et par des indépendants (télécentres, EPN, coworking…).

humour-teletravail

En bref…

Le télétravail progresse en France mais 90% des directeurs d’entreprises françaises disent ne pas connaître les possibilités offertes par ce type d’organisation du travail et restent sceptiques. L’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de travail (ANACT) a été missionnée pour aider les entreprises à mieux comprendre les enjeux du télétravail. Elle facilite la mise en œuvre du télétravail dans les organisations et est partie prenante de l’accord Qualité de vie au travail, qui a été signé en juillet 2013. Daniel COHEN, économiste français, explique que « le télétravail est à la conjonction de la restructuration de la création de valeur pour l’entreprise et de nouvelles attentes des salariés en matière de qualité de vie et de préoccupations environnementales ». Autrement dit, le télétravail ça nous gagne !

Où en est le télétravail en France ? Etat des lieux et perceptives
Par Où en est le télétravail en France ? Etat des lieux et perceptives

Partager ce contenu