Grav, un CMS très ambitieux à découvrir !

Écrit par Ludovic Cointrel Nb de vues 21016 Commentaires 10

Pour développer un site internet, les CMS WordPress, Joomla et Drupal dominent le marché. C'est dans ce contexte que débarque le CMS Grav, est-ce une alternative crédible ?

Lecture Zen
grav CMS Mis à jour le 18 octobre 2020

Grav, est un CMS flat File développé par l’équipe Rocket Thème. Cette équipe a aussi porté un framework sous la multiplateforme Joomla/WordPress, nommé Gantry 5Je vous propose un petit tour d’horizon de ce nouveau CMS …

Qu’est-ce que Grav ?

Ce dernier est un « CMS hybride », un mix entre deux monde bien distincts. D’un coté vous avez les CMS avec une base de données tel que WordPress. Et de l’autre, vous avez les CMS dit statiques.

Qu’est-ce qu’un CMS dynamique comme WordPress ?

Les CMS (système de gestion de contenu) comme WordPress fonctionnent avec une base de données MySql. Ces données regroupent toutes les pages, contenus, extensions de votre site sous forme de tables qui seront appelées ou non par le CMS quand un internaute visite votre site, on parle alors de site dynamique.

Les CMS qui fonctionnent comme WordPress sont dépendants d’une base de données pour fonctionner, son contenu est administrable en ligne en connectant à une console d’administration. 

 

Logo CMS WordPress
Logo CMS WordPress

Qu’est-ce qu’un CMS statique ?

Contrairement aux CMS dynamiques, les CMS statiques n’ont pas besoin d’une base de données. Ce sont de simples fichiers HTML, parfois même sans avoir besoin d’un hébergement PHP ! Généralement, il n’y a pas d’administration, simplement une interface pour compiler vos fichiers et votre version. Vous allez me dire, okay boby mais c’est quoi l’intérêt là ? C’est réinventer la roue tout même non ?

L’intérêt du CMS statique réside dans le fait que le risque de hack est quasi nul et la consommation de ressource serveur est quasi nulle également. De plus, les backups se font juste avec l’aide d’un zip et c’est fini.

Grav, un hybride entre statique et dynamique

Et voici maintenant « Grav », situé entre les deux mondes, ce nouveau CMS propose un site en dynamique en utilisant PHP mais sans avoir recours à une base de données. Les configurations sont inscrites en Yml ou en format json comme pour le contenu ! Les avantages y sont nombreux ! Nous retenons deux intérêts. Garder la simplicité de sauvegarde d’une part et l’intérêt d’un site dynamique de l’autre.

Le seul bémol, la vitesse d’écriture d’un fichier est plus lente que celui d’une base de données. Cette lenteur peut être gênante pour un système de commentaires. Il faut être patient :p

Grav un nouveau né parmi les CMS
Grav un nouveau né dans le monde des CMS

Pourquoi utiliser Grav ?

Grav est un CMS Flat-file open source qui mérite tout de même que l’on s’y intéresse. Ce dernier, fonctionne par un système de markdown et en yml. De plus, Il est facilement manœuvrable en ligne de commande.

Ce qui est remarquable pour un CMS récent. C’est la taille de sa communauté ! Grav propose déjà des thèmes et des plugins en grand nombre. Servez-vous c’est gratuit les enfants ! Cependant attention les amis ! Lors de la création de votre thème. Vous allez devoir apprendre le langage du moteur de Template, Twig. Rassurez-vous, malgré une doc en langue anglaise, cette étape est très bien expliquée.

De plus, Grav propose une administration simple, classe et dans l’air du temps !

GRAV console administration
GRAV console administration

Mon avis :

N’hésitez pas à testez Grav, ce CMS est très prometteur ! Il pourrait allier la force du dynamique avec sa simplicité du statique pour créer de petits sites internet (site vitrine d’une dizaine de pages). De plus, une traduction française est déjà disponible bien que la doc officielle, elle, reste en Anglais.

Je pense que Grav prend la bonne direction, celle d’un CMS « modulaire ». Je m’explique, Grav nous propose une base qui est facilement customisable en y ajoutant des plugins qui étofferont votre site. Je suis mitigé sur l’avis du blog du webdesign.

Selon moi, Grav excelle mais il n’a pas encore la simplicité que peut avoir WordPress pour la création d’un thème à cause de la syntaxe verbeuse de Twig. WordPress a encore une belle avance et il nous le prouve !

Et vous , seriez vous prêt a utiliser Grav ?

Réagissez sur notre blog !

Sources :

Noter cet article

Cet article est noté 3.9/5 par 22 de nos lecteurs

Discussion

  1. Je pense que la tendance des sites statiques va se confirmer en 2016. Notamment avec des projets comme Jekyll ou Grav.

    Un mal ou un bien de virer la base de données ? J’ai envie de dire que ça dépend du type de site désiré et des besoins requis. On a clairement une meilleure vitesse avec un site statique flat file. Et pour un site de petite taille (<500 pages environ) c'est plutôt intéressant.
    Je n'ai pas testé Grav ou Jekyll, mais je suis autant intrigué que rebuté par le principe.

    1. Tout d’abord, merci de ton commentaire David Legrand :)

      Je le pense également que cette tendance va se confirmer. De plus je considère que ce CMS s’inscrit dans un esprit libre sans bases de données. Ce qui est pour moi novateur.

      Je pense qu’il n’ya pas de bonnes ou mauvaises idées. Il faut comme vous le dites, voir en fonction de la demande, de ce qui est attendu. Je trouve que c’est une bonne alternative pour un site vitrine car on recupère php. Vous ne trouvez pas ?

      Pour tester Grav, n’ayez aucunes craintes ! La doc est vraiment bien fournie et de nombreuses possibilités de personnnalisation des thèmes sous ce CMS. Si vous utilisez Gantry, il en reprend l’idée. C’est juste démentiel !

  2. Juste une précision concernant la vitesse d’écriture d’un fichier vs. base de donnée : ici c’est un faux problème.

    Pour rappel l’intérêt principal d’une base de données, c’est qu’elle est efficace pour gérer des données avec beaucoup de liens entre elles. Exemple pour un article d’un blog : on trouvera ses commentaires, ses catégories, ses tags, qui eux-mêmes seront partagés avec d’autres articles, etc.

    Pour un petit site/blog simple, souvent tout ceci n’est pas nécessaire.

    Certes il est plus rapide d’écrire dans une DB, mais :
    1. Il faut aussi prendre en compte le temps connexion à la DB (ex. serveur SQL utilisé pour un WordPress), qui est en passant le plus gros point faible de cette technologie.
    2. Un CMS ne passe pas son temps à écrire, mais plutôt à lire le contenu pour retourner le résultat aux visiteurs. Le seul moment où l’on écrit (pour une DB ou un fichier) étant lorsqu’on créer ou modifie du contenu.
    3. Si l’on prend en compte tous les facteurs précédemment énumérés, un CMS “flat-file” est plus performant en terme de vitesse.
    Après pour les commentaires, rien n’empêche d’utiliser un système externe, comme Disqus, très rapide puisque chargé en asynchrone dans les pages.

    Enfin, concernant Twig vs PHP, encore une fois c’est un faux débat.
    PHP est un langage de programmation. Twig est un «langage» de templating. Twig permet de se concentrer uniquement sur le template, le contenu à afficher à l’utilisateur. Il évite de mélanger ce qui est des fonctions, de ce qui est de l’affichage. Il répond à un besoin de standardisation et de séparation des niveaux (ou couches) dans l’architecture d’une application web. Si les plus grands frameworks PHP (ex. Symfony, Lavarel, etc.) utilisent des systèmes de templating (Twig ou équivalent), ce n’est pas pour rien. Certes, cela demande d’apprendre une nouvelle syntaxe et de penser son code autrement. Mais cela évite de voir le genre de code dégueulasse que l’on peut trouver dans la majorité des thèmes & plugins WordPress !

    Bref, Twig est relativement facile à apprendre. Avec une simple recherche sur Google j’ai trouvé un cours en français sur OpenClassrooms : durée 30min et vous pouvez passer l’intro car Grav intègre déjà Twig.

    1. Déjà merci de ton commentaire kvrichard :)

      Cependant je tiens a préciser tout simplement que cet article n’a pas pour but de dire ‘houlala mais c’est trop de la balle Grav. Y faut lacher WordPress !’ Non et non je suis un fervant admirateur Joomla/wordpress Je ne pourrais pas me passer de leurs ecosystèmes. De plus ca serait se tirer une balle dans le pied. Vous ne trouvez pas ?

      Mon but est tout simplement de faire découvrir qu’il n’existe pas que WordPress… Et oui meme si WordPress est simplicime a manoeuvrer d’autres CMS tel que Joomla merite d’avoir leur part du gateau. L’intéret de cet article réside la dedans. Donc je me permets de te dire qu’il n’a en aucun cas un débat. Je le rappelle. Je présente un CMS que je bosse actuellement dessus. Pas de confusion.

      Pour twig, je ne fais que simplement prévenir que sa synthaxe n’est pas forcément facile du premier abord et qu’il faut prendre son temps. Rien de plus.

    2. Bonjour Ludo,
      Merci pour votre réponse.
      Laissez-moi à mon tour préciser que j’avais bien compris le but de votre article. Mon commentaire avait pour objectif de clarifier certains points que vous amenez, justement pour ceux qui ne connaîtraient pas autre chose que WordPress. À aucun moment je ne vante plus de mérite à Grav que vous ne le faites. Ce dont je parle est purement factuel. Si vous êtes développeur, vous ne pouvez honnêtement pas comparer des pommes avec de poires, un langage de programmation (PHP) avec une “simple” syntaxe de templating (Twig) ou encore donnez de faux arguments de performance pour valoriser le CMS que vous préférez (WordPress).

      Sans vouloir vous offenser, vous mélangez un peu tout. Je vous parle de faits, vous me répondez “préférence”, “admiration” et “écosystème”. Je peux vous assurer qu’ici vos préférences personnelles ne sont aucunement remises en cause.
      Certes, tout ceci n’est qu’une question de choix, mais des choix techniques qui doivent refléter les besoins d’un projet et non vos goûts. Que vous utilisiez WordPress, Joomla, Drupal, Grav, Jekyll, Statamic, Craft (et bien d’autres) pour votre prochain projet web n’a pas d’importance, car tout dépend de votre projet et de vos besoins. Tous les CMS ont leurs avantages et leurs inconvénients.

      À l’inverse de votre réponse, je dirais qu’il ne faut pas juste se dire “je vais utiliser WordPress parce que je l’adore”. C’est un manque d’ouverture d’esprit, de recul et de professionnalisme. En terme de développement, le CMS ultime qui correspond à tous les cas de figure n’existe pas (et ceci est vrai pour beaucoup de chose en informatique).

      Il est vrai que l’écosystème est agréable au premier abord, mais WordPress tout comme Joomla sont basés sur d’anciens modèles de développement. Malgré leurs constantes évolutions et mises à jour, ils traînent de vieux boulets. De plus, une installation WordPress par défaut ne suffit généralement pas, et requière l’installation de plugins pour que cela devienne réellement intéressant. Plugins qui par la même occasion ralentissent votre site et sont souvent écrits avec les pieds. D’ailleurs, les failles de sécurités sont majoritairement dues à ces derniers, ainsi qu’à certains thèmes de mauvaise qualité. Un WordPress trop permissif donc, notamment à cause de cette “manœuvrabilité” dont vous faites l’éloge. Cela amène de gros problèmes de sécurité, de maintenabilité et de lenteur. À l’inverse WordPress possède aussi beaucoup d’avantages que n’a pas Joomla ou Grav.

      Donc, pour résumer je ne suis ni pour ni contre WordPress ou Grav. Je plaide juste en faveur d’un peu plus d’objectivité.
      Nous partageons donc le même avis, tous les CMS ont leurs places à partir du moment où ils répondent à un besoin.

      À bon entendeur.

    3. Oui j’avais bien compris que vous parliez de fait mais je crois qu’il y a maldonne sur ce que je dis . C’est certainement moi.

      Je suis tout a fait d’accord qu’on ne fait pas un projet web juste pour étaler sa petite science. Notre travail est de le penser pour le client, rien que le client.
      Par conséquent, on est force de propositions par rapport a la demande.

      Je suis d’accord aussi sur le fait que les CMS dits classiques trainent des boulets. Je m’explique. Il m’arrive souvent de voir des plugins sous Joomla qui sont obsolètes mais qui sont encore présent dans lerépertoire d’extensions de Joomla. Cherchez la logique, y’en a aucune !

      Pour en revenir sur le manque d’objectivité, Oui j’en convient. J’aurai pu etre plus neutre. Cependant, étatnt passionné par le web, J’ai découvert Grav. J’ai donc découvert une autre facon de concevoir un site. C’est a dire, allier statique et dynamique. Ce n’est pas génial non ? Donc oui j’ai laissé éclaté le bonheur de cette nouveauté :)

      Merci a vous, pour votre réponse en tout cas. C’est passionnant :)

    1. Merci a toi,
      Ce fut un plaisir de t’en donner l’envie.
      N’hésites pas a faire un petit retour de ton utilisation ;)

  3. Je vais essayer ce cms hybride. J’avoue que je n’ai que d’yeux pour wordpress. je crois m’y atteler pour Grav

    1. Bonjour a vous,
      L’important dans l’écosysteme du CMS, c’est d’en connaitre un maximum ! :)
      Pas de base Sql mais si vous travaillez en local, n’oubliez pas d’utiiliser Mamp ou Xamp :)

Laisser un commentaire

J'ai fini de lire

Aller en haut Contactez-nous X