signature-mail

L’e-mail est devenu un moyen de communication courant dans le cadre professionnel comme le cadre privé. Entre démarchage, support client par mail et campagnes de mailing, les entreprises se doivent d’inclure le courriel dans leur stratégie webmarketing

L’e-mail est devenu un moyen de communication courant dans le cadre professionnel comme le cadre privé. Entre démarchage, support client par mail et campagnes de mailing, les entreprises se doivent d’inclure le courriel dans leur stratégie webmarketing. Son contenu, est à soigner. Il doit refléter correctement l’image de l’entreprise… jusqu’à la signature.

Trop souvent négligée, la signature mail est un formidable support de communication. C’est un point final à la conversation avec votre prospect qui doit laisser une dernière bonne impression. C’est d’autant plus vrai quand il s’agit d’un premier contact. Il est donc important de savoir comment communiquer avec une signature mail.

Communiquer les bonnes informations

Vos coordonnées de base

La signature mail est un peu votre carte de visite numérique. Elle se doit de renseigner votre client correctement sur l’entreprise, mais aussi sur vous et vos employés en tant qu’interlocuteurs. Le minimum est donc d’y faire figurer :

  • votre prénom et votre nom,
  • le nom de l’entreprise et votre fonction au sein de cette dernière,
  • votre adresse mail dédiée,
  • le numéro de téléphone de l’entreprise, mais aussi de votre ligne directe ou de votre portable professionnel,
  • et enfin l’URL du site web de l’entreprise pour permettre au potentiel client de se renseigner sur votre offre et vos valeurs.
exemple de signature mail

exemple de signature mail, source : commons.wikimedia.org

La signature mail : un véritable support de communication

Vous pouvez également l’accompagner d’une “bannière auto-promo” annonçant des informations de base sur votre offre, sur vos projets ou des promotions du moment. Attention ! Comme le reste de votre stratégie digitale, votre signature mail doit correspondre à votre cible. Il vous appartient donc d’adapter ces informations complémentaires en fonction de vos clients.

Avec une cible B2B, mieux vaut rester professionnel. Vous pouvez :

  • créer une bannière “call-to-action” vers votre site invitant à “En savoir plus..” sur votre offre,
  • suggérer à l’utilisateur de s’inscrire à votre newsletter pour recevoir plus de contenu,
  • diriger le prospect vers votre blog,
  • inviter votre prospect à découvrir votre portfolio, ou un projet réalisé particulier et qui peut le concerner,
  • communiquer des informations importantes sur l’actualité de l’entreprise : fermeture exceptionnelle, changement de poste, changement de dirigeant, etc.
  • En revanche, évitez d’y afficher des prix et des réductions racoleuses.

Avec une cible B2C, vous pouvez vous permettre plus de choses dans votre signature mail afin attirer l’attention :

  • Comme en B2B, on peut inciter le consommateur à s’inscrire à une newsletter ou à consulter votre blog.
  • On peut l’inviter à rejoindre une communauté de consommateurs sur les réseaux sociaux.
  • Il est aussi possible de donner des informations sur des points de vente physiques ou d’inviter le client à télécharger une application permettant de les géolocaliser.
  • Vous pourrez y communiquer des tarifs ou des promotions mais cela reste à être utilisé avec précaution. Le marketing direct est parfois perçu comme agressif par le consommateur. Mal utilisé, il peut ternir l’image de l’entreprise.

Bien sûr, vous pouvez y inclure le logo de l’entreprise afin qu’elle soit facilement identifiable. Mais vous pouvez aussi intégrer votre propre photo afin d’humaniser l’échange. Cette photo permet au client de mettre un visage sur un nom. Enfin, pour rendre votre signature mail interactive, n’hésitez pas également à y faire figurer des liens vers vos réseaux sociaux. En revanche, on évite les liens bruts et on les associe plutôt à des “boutons” identifiables au logo de chaque réseau.

exemple de signature mail pour Yahoo

exemple de signature mail pour Yahoo par wisestamp.com

Soigner le visuel de votre signature mail

C’est l’occasion de se démarquer en étant un peu créatif. Plutôt que de faire de votre signature un contenu purement textuel et sans personnalité, mettez en place un véritable support de communication visuel. Elle doit véhiculer les valeurs et l’image de votre entreprise. Il faut cependant veiller à rester cohérent.

Si vous avez une charte graphique, appliquez-la à votre signature. Garder son identité visuelle permet de rester facilement identifiable et de communiquer à travers votre signature mail une certaine cohésion d’entreprise. Votre agence de communication peut ainsi vous aider à valoriser votre signature de manière harmonieuse.

Veiller également à rester pratique pour le client. Évitez d’intégrer vos informations de contact sur une image. Premièrement, certaines plateformes d’email peuvent parfois bloquer l’image et votre client se retrouvera sans vos coordonnées. Deuxièmement, il peut être compliqué pour certains utilisateurs de récupérer ces renseignements depuis une image.

S’adapter aux écrans et aux services de boite mail

Si vous utilisez une signature visuelle, mieux vaut s’assurer qu’elle s’affiche bien sur des tailles d’écrans différentes. En 2017, 61% des internautes lisent leurs mails sur leurs smartphones. Votre signature mail se doit donc aussi d’être responsive. Le risque est d’avoir un texte décalé, voir illisible. Cela ne fait pas professionnel et risque de rendre difficile la prise de contact par le prospect.

De même les signatures sur outlook, gmail, yahoo etc ne se configurent pas de la même manière et ne s’affichent pas toujours pareil non plus. Privilégiez les contenus HTML pour éviter les erreurs d’affichage. On vous conseille aussi de tester la lisibilité de votre signature sur les différentes plateformes. Si vous souhaitez une signature mail efficace, contactez nous !

Comment soigner votre image avec une signature mail ? Comment la transformer en support de communication ?
Par Comment soigner votre image avec une signature mail ? Comment la transformer en support de communication ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 4.5/5 par 6 de nos lecteurs
Partager ce contenu