Je note

Cet article est noté 5/5 par 1 de nos lecteurs

L’utilisation du Camel Case a t-il une incidence sur le SEO ?

Mis à jour7 décembre 2023 Écrit par Mélanie Lefèvre Nb de vues 990 Commentaires 0

Le Camel case n’a pas d’impact sur le positionnement de votre site web néanmoins il offre plus de visibilité au titre d’une page déjà classée.

exemple de camel case avec YouTube

Dans une stratégie SEO, plusieurs techniques sont disponibles pour référencer ou améliorer le positionnement d’un site web. On peut opter pour le SXO ou le Search eXperience optimization, le Seardexing ou l’optimisation des pages d’un moteur de recherche interne ou encore le netlinking.

Aujourd’hui, nous allons parler d’une autre stratégie pouvant améliorer davantage la visibilité des titres des pages de site web dans les résultats de recherche : le Camel Case.

Notre article va principalement tourner autour de son fonctionnement, de son utilité en matière de référencement naturel et de son utilisation dans une stratégie digitale.

Également connue sous le nom de bicapitalisation, bicapitalization, InterCaps, medial capitals et Pascal case, CamelCase décrit un mot composé avec des majuscules pour délimiter les parties du mot.

👉 Le nom fait référence aux majuscules internes, qui ressemblent aux bosses du dos d’un chameau.

Par exemple, ComputerHope, FedEx et WordPress sont tous des exemples de CamelCase.

En programmation informatique, la casse camel est souvent utilisée comme convention de dénomination des variables, des tableaux et d’autres éléments.

Par exemple, MyVariable est un exemple de variable utilisant la casse camel. Dans le domaine du référencement SEO, c’est plutôt la visibilité des pages positionnées qui est impactée positivement par le Camel Case, et non son classement.

Il ne s’agit donc pas d’un outil de référencement ni d’un critère de positionnement. C’est plutôt un effet optique dont le but est d’apporter plus de visibilité à une balise Title.

Quelle est l’origine du Camel Case ?

Le Camel case, ce concept que nous utilisons aujourd’hui dans les stratégies de SEO était utilisé par les Écossais : cela afin de rendre leurs noms plus lisibles.

Notamment ceux qui commencent par Mc ou Mac. Puis, la méthode Camel Case s’est étendue. Elle s’applique aux expressions qui contiennent des termes concaténés ou liés.

Le nom Camel Case ou casse de chameau vient du fait que les mots d’une expression ou d’une phrase auront la forme de bosses de chameau en raison de la présence de lettres majuscules.

👉 Plus tard, cette méthode d’écriture sera utilisée dans les noms de marques.

Elle est également présente dans certains objets et applications web. Il y a par exemple :

  • la plateforme vidéo YouTube,
  • le réseau LinkedIn,
  • les cartes MasterCard,
  • ou encore Google AdWords.

PlayStation, eBay, iPhone et QuickTime sont aussi des exemples de marques et de noms de produits utilisant le Camel Case.

On constate également le CamelCase dans l’écriture du code source des logiciels et des applications web.

D’ailleurs, certains langages de programmation sont même écrits en Camel Case, comme le cas de JavaScript.

On parle en effet de Camel Case ou de casse de chameau en raison de la présence de majuscules et de minuscules dans les termes :

  • d’une expression,
  • d’un nom de produit,
  • d’une marque,
  • ou d’un langage de programmation.

La courbe qui se dessine entre les majuscules et les minuscules rappelle la forme des bosses d’un chameau.

Aujourd’hui, la méthode Camel Case est utilisée dans le référencement naturel. Mais pour quelle finalité ? Et comment fonctionne-t-elle ?

Camel Case, kézako ?

Le Camel Case, également appelé « casse de chameau » au sens large du terme, n’est autre qu’une technique qui consiste à écrire les termes des mots ou des noms composés avec une initiale en majuscule.

Dans le domaine du SEO, le CamelCase est plutôt utilisé au niveau des balises « Title » d’une page web. Cela afin d’augmenter la visibilité d’une page dans les SERP.

Un concept assez simple se cache derrière l’expression Camel Case.

Comme mentionné plus haut, le concept de Camel case consiste à utiliser la majuscule sur les initiales des mots d’une phrase ou d’une expression. Il s’agit donc d’une convention de dénomination qui tient une place importante dans les stratégies SEO.

Et en parlant de stratégie SEO, le Camel Case est utilisé au niveau des titres.

Avant, elle était uniquement présente dans la presse anglophone. Mais avec le temps, la technique est devenue de plus en plus pratiquée en France. Surtout avec l’évolution et les mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche.

L’objectif est d’afficher un contenu en Camel case dans les SERP.

Selon certaines études, un texte avec ce type d’affichage serait mieux visible par les internautes.

Toutefois, nous tenons à rappeler que cela ne va pas aider une page ou un contenu à mieux se positionner dans les moteurs de recherche.

Camel Case et Pascal case : comment faire la différence ?

Il convient de rappeler que la convention de dénomination Camel Case peut prendre plusieurs formes.

👉 Et le Pascal Case n’est autre qu’une autre variante du Camel Case.

Dans ce sens, la forme utilisée va dépendre du type d’écriture :

  • soit on opte pour le Lower CamelCase,
  • soit on se tourne vers le Upper CamelCase ou le Pascal Case.

Lower Camel Case

Dans le premier cas, c’est-à-dire en Lower Camel case, les premiers termes d’une expression son en minuscule. Par contre, les premières lettres des termes suivants seront en majuscule.

👉 On trouve généralement de type d’écriture dans les langages de programmation informatiques.

Prenons quelques exemples de Lower Camel case dans le cas d’un code JavaScript :

  • var myFirstParagraph = document.createElement(“p”)
  • var value = getItem(“numberLS”)
  • var body = document.getElementsByTagName(“body”)

Ici, les éléments en gras sont en Lower Camel case.

Pour rappel, l’écriture en Lower Camel Case est également présente dans certains noms de marque et de produits. Notamment iTunes, iGoogle, iTranslate, eBook, gLinux, etc.

Pascal Case ou Uper Camel Case

Avec le Pascal Case, les éléments à mettre en majuscule sont les premières lettres de chaque partie d’une expression. Le reste se met par contre en minuscule.

Pour illustrer ce cas, nous allons prendre des exemples concrets.

Nous pouvons par exemple prendre le cas de YouTube ou de LinkedIn qui sont tous les deux des noms de services en Upper Camel Case ou en Pascal Case.

La nécessité du Camel Case dans le référencement naturel

Jusqu’ici, on a vu comment la convention de nomination Camel Case est utilisée dans les langages de programmation informatiques mais en dehors de ce domaine, le Camel case est également utilisé dans le référencement naturel SEO.

Autrement dit, à l’heure actuelle, le concept Camel case a son utilité dans les stratégies SEO, que ce soit sur Google ou sur les autres moteurs de recherche.

Dans cette branche du web marketing, le Pascal case ou le Upper Camel case va offrir plus de visibilité aux titres des pages déjà positionnées dans les SERP.

Il va également entraîner un impact positif sur deux métriques de votre site : le CTR ou le taux de clics et le trafic organique.

Le terme Camel Case, si l’on se tourne vers le contexte du search marketing, désigne une extension de son usage dans le domaine du « naming ».

À ce titre, la technique ne consiste plus à utiliser plusieurs majuscules dans un seul mot, comme le cas d’un nom de marque.

👉 On utilise plutôt des majuscules dans une phrase ou une annonce.

Dans ce sens, le CamelCase a pour impact de ressortir l’argumentation relative aux mots utilisés.

Si vous souhaitez tenter cette approche, insistez sur les balises Title. Cela va rendre vos titres plus faciles à lire et augmentera votre taux de clics sur les titres de vos pages web.

Le Camel case pour améliorer la visibilité des titres des pages de votre site web

Mettre en majuscule la première lettre des termes d’une expression ou d’un mot a un objectif particulier : attirer l’œil des lecteurs.

Il ne s’agit donc pas de référencer de manière directe une page de votre site web.

Mais plutôt de lui offrir plus de visibilité parmi les résultats affichés dans la première page des SERP. Cela à travers l’utilisation du Camel Case sur la balise Title des pages de votre site qui sont déjà indexées et positionnées dans les moteurs de recherche.

En d’autres termes, c’est plutôt le titre du document qui aura plus de visibilité et non la page proprement dite.

En déduction, nous pouvons dire qu’en SEO, le Camel Case va attirer le regard des internautes tout en suscitant leur intérêt par rapport au titre d’une des pages de votre site.

Le Camel Case pour augmenter le CTR

Pourquoi rendre le titre d’une page de site web plus visible ?

La réponse la plus plausible à cette question c’est que cela va constituer un motif valable pour que les internautes cliquent dessus.

👉 Alors le fait de rendre un titre plus visible dans les SERP grâce au Camel case offre de réels avantages au niveau du CTR ou du taux de clics.

De manière concrète, si vous faites en sorte que le titre d’une page de votre site soit plus visible, cela va naturellement pousser votre lectorat à cliquer sur le titre en question.

Et en matière de référencement, une augmentation du nombre de clics signifie une amélioration de votre « Click Through Rate » ou de votre CTR.

Son impact sur votre trafic organique

Le CTR n’est pas le seul « métrique » important dans le référencement naturel.

Le trafic organique de votre site web est aussi d’une très grande importance. D’ailleurs, le CTR et le trafic organique sont deux éléments qui sont très liés.

Une page qui obtient de nombreux clics a un taux de trafic organique élevé. Et comme nous l’avions expliqué plus haut, le Camel Case a un impact positif sur le taux de clics de votre site.

Ce qui veut dire que l’utilisation du casse de chameau contribue également à l’augmentation du trafic organique de votre site.

En résumé, les pages utilisant la convention de dénomination Camel Case dans les balises Title obtiennent plus de trafic organique.

Est-ce qu’on peut dire qu’on peut obtenir un meilleur classement dans les SERP ?

La réponse est NON ! Le Camel Case n’offre pas un meilleur classement dans les résultats de recherche.

En réalité, l’utilisation de cette convention de nommage se porte sur les pages déjà référencées et qui ont un meilleur positionnement sur Google ou autres moteurs de recherche.

Alors si vous pensez améliorer votre classement avec le Camel Case, vous vous trompez.

En réalité, le Camel Case va créer un effet d’optique afin de rendre une page qui a une bonne position d’autant plus visible.

Et comme il s’agit de mettre le titre en Upper Camel Case ou en Lower Camel Case, vous devez, pour obtenir plus de résultats, inclure un mot-clé pertinent dans la balise Title où vous utilisé ce type d’écriture.

Comment utiliser le Camel Case en référencement SEO ?

Si vous souhaitez utiliser le Camel Case dans votre stratégie de référencement naturel, sachez que c’est une excellente idée.

Vous allez faire d’une pierre deux coups !

Les deux métriques de votre site web vont augmenter de manière simultanée. Mais pour obtenir une augmentation du trafic organique et pour améliorer votre taux de clics, il va falloir intégrer le Camel Case dans vos balises Title.

En principe, le Camel Case s’applique aux mots composés d’une expression unique.

Mais vous pouvez également l’utiliser par extension sur les différents mots qui composent une phrase. Et cela même si les termes sont séparés les uns des autres par un espace.

💡 Vous pouvez utiliser le Camel Case dans les balises Title et méta description en mettant en majuscule la première lettre de chaque mot composant votre champ de texte.

Par ailleurs, vous pouvez également adopter cette méthode sur votre nom de marque. Surtout si ce dernier est présent dans la balise Title ou Meta.

Rappelez-vous tout simplement que le Camel Case n’a pas comme objectif d’améliorer le positionnement de votre site dans les résultats des moteurs de recherche.

Il est utile pour rendre plus visible le titre SEO d’une page déjà référencée. Autrement dit, cette méthode n’a pas d’impact direct sur le classement de votre site, que ce soit sur Google ou tout autre moteur de recherche.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez que vos données soient utilisées comme mentionné dans notre Politique de confidentialité

ALLER EN HAUT Demander un devis