Étymologiquement, le mot portfolio vient du latin portare (porter) et folium (feuille), qui désigne un étui pour transporter des documents non-reliés. Aujourd’hui, on utilise le portfolio pour prouver des compétences. Il permet de grouper les réalisations d’une personne ou d’une entreprise. Le portfolio peut ainsi être présenté aux prospects pour corroborer un savoir-faire. Il n’est cependant pas facile de savoir par où commencer. Ce guide vous aidera à vous y retrouver.

Quelle différence entre CV et Portfolio ?

Un curriculum vitae vient principalement présenter les expériences et formations d’une personne. Il “liste” les tâches et les compétences que cette dernière a pu accomplir ou acquérir au cours de sa carrière. Le CV est un outil principalement destiné aux ressources humaines d’une entreprise, dans le cadre d’un recrutement.

Le portfolio permet de montrer des exemples de projets aboutis dans sa carrière. Il permet de faire foi de ses compétences, d’une façon de travailler et de certaines capacités (créativité, rigueur, écoute, etc). Il peut être utilisé au côté du CV pour une embauche, mais c’est également un support de communication pour les agences et les freelances. Le portfolio peut aussi être le témoignage d’un travail d’équipe.

Le portfolio est-il toujours nécessaire ?

Indispensable pour les métiers de l’art et du graphisme

Le portfolio est principalement utilisé dans les secteurs artistiques et de la communication visuelle, comme :

  • le designer graphique (il crée des chartes graphiques, des logos, des affiches, etc)
  • le designer web (il crée des maquettes destinées à habiller un site internet)
  • le motion designer (il crée des animations visuelles)
  • le directeur artistique (il est responsable de l’identité visuelle et artistique d’une entreprise)
  • le photographe
  • l’illustrateur et le dessinateur
  • l’infographiste
  • le décorateur et l’architecte d’intérieur
  • etc.

Pour ces métiers, le seul témoignage de leur compétence, c’est leur portfolio. Chaque artiste ayant son style et sa vision, cet outil de communication est le seul moyen de transmettre aux futurs clients ou employeurs leur savoir-faire. Il est donc indispensable pour eux de s’en munir.

Utile pour certains métiers du web

Le portfolio peut également se révéler un avantage pour beaucoup de métiers du marketing numérique, comme :

  • le concepteur-rédacteur
  • le rédacteur web
  • le développeur ou intégrateur web
  • le chef de projet web
  • etc.

Ces métiers ne produisent pas de visuels, mais sont tout de même des professions créatives. Comme le graphiste, le rédacteur a son style d’écriture, mais aussi des thèmes de prédilection. Le portfolio est donc un outil pour démontrer ses talents. Il en est de même pour le développeur web, dont le livrable (site web, application) reste un élément visuel avec toutes ses fonctionnalités. Enfin, le chef de projet web, étant celui qui pilote la conception et la réalisation des projets de communication numérique, il peut être intéressant d’en montrer les résultats.

Peu pertinent pour les autres

Dès qu’on sort des métiers créatifs, la question du portfolio se pose moins. Mieux vaut alors appuyer votre expérience à travers des chiffres et des statistiques : le chiffre d’affaires généré pour un commercial, le taux d’engagement pour un community manager, etc.

Comment créer son portfolio ?

Évidemment, vous n’allez pas mettre toutes vos réalisations dans votre portfolio (à moins peut-être d’être Junior) : choisissez celles qui vous paraissent être les meilleures, celles dont vous être le plus fier et qui sont représentatives de vos compétences. Si votre travail a obtenu une récompense ou une reconnaissance, mentionnez-le !

Si vous travaillez sur plusieurs secteurs à la fois (en freelance ou en agence), vous pouvez classer vos réalisations par industries ou thématiques. Vous avez des préférences ? Orientez votre portfolio vers ces dernières.

Pour la conception de votre portfolio numérique ou print, plusieurs options s’offrent à vous :

  • y consacrer une page sur votre site web WordPress ;
  • Behance : site de référence pour un portfolio en ligne. Il est très populaire auprès des artistes, graphistes et photographes ;
  • Weebly : il permet de créer une page web par “click-and-drop”. La plateforme est conçue pour la création de portfolios ;
  • Viewbook : il permet la création de portfolios pour les photographes
  • Canva : pour la création d’un book print ou à télécharger, il est particulièrement utile pour les métiers de la rédaction ou de chef de projet. Il permet d’ajouter photos et textes le tout avec un design agréable.

En revanche, mieux vaut éviter les CMS hébergés comme Wix ou WordPress.com. Votre nom de domaine ne vous appartient pas et le référencement naturel y est laborieux.

Portfolio : qu’est-ce c’est ?
Par Portfolio : qu’est-ce c’est ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 4.3/5 par 11 de nos lecteurs
Partager ce contenu