Comment utiliser efficacement les Adwords pour générer du profit ?

Les entrepreneurs comme les entreprises, espèrent voir le fruit de leur campagne marketing. Alors, comment utiliser efficacement les Adwords pour générer du profit ?

Pour les professionnels, ne pas faire usage du système Pay Per Click de Google Adwords pour générer du trafic peut engendrer un handicap de taille. Des chiffres révèlent en effet que les 3 premiers spots reçoivent plus de 40 % de clics sur la toile, ce qui peut se traduire par une croissance de la visibilité, du nombre de visiteurs, et donc d’acheteurs.

Téléchargement PDF : Cliquez ici pour obtenir une version PDF téléchargeable de ce guide, que vous pouvez imprimer et utiliser comme référence.

 

adwords

adwords

Les erreurs commises par les professionnels

L’efficacité de cette démarche peut rapidement être constatée, à condition d’éviter les erreurs qui représenteraient un risque de faillite pour l’annonceur. Une autre condition est de savoir mettre en place une conversion efficace et effective des annonces via Google. Il faut comprendre que mettre en place une stratégie marketing basique ou créer des contenus gratuits n’apporte pas l’assurance d’atteindre les meilleurs résultats. La meilleure approche consiste ainsi à combiner les principes gagnants qui feront fructifier votre affaire grâce au web, c’est-à-dire des médias détenus, payés et rémunérés. Notez qu’un grand nombre de professionnels commettent des erreurs qui peuvent leur coûter beaucoup. Il n’est pas rare que les campagnes PPC soient mal étudiées, mal gérées, et comportent des erreurs qui peuvent être fatales aux entreprises. Il est notamment courant que les entreprises ou les annonceurs génèrent du trafic vers leur page d’accueil, sans toutefois penser à recueillir les contacts e-mail ni à entretenir la visibilité qui peut en résulter. Selon une autre analyse, une des erreurs que les annonceurs commettent souvent est de négliger l’estimation de leur Retour sur Investissement. Pour comprendre l’importance de cet élément, il suffit de considérer les effets d’une campagne qui ne comporte aucune possibilité d’en vérifier les résultats. Aucune entité professionnelle consciente du risque que représente cette opération n’y investira. Dans cet article, vous prendrez connaissance des erreurs qui rendront tous vos efforts et vos investissements sur le service PPC de Google Adwords vains. Vous comprendrez également qu’il existe des techniques simples pour parer à ces erreurs, et qui vous permettront aussi de choisir les Adwords Google qui généreront une visibilité de choix.

Première erreur : ne pas utiliser les bonnes combinaisons de mots-clés

On distingue 3 catégories de mots-clés qui doivent normalement être connus de tout annonceur faisant usage des services de Google : le Broad match, le Phrase match, et enfin l’Exact match. L’erreur qui revient le plus souvent est l’usage de mauvaises combinaisons de mots-clés. Si Google offre la possibilité de créer les termes-clés en fonction de ces trois principales catégories, il en est de la responsabilité des annonceurs de considérer la pertinence de leurs suggestions.

Comprendre les différences entre les catégories

Cette partie vous donnera un aperçu des différences entre les trois grandes catégories de mots-clés selon la classification du moteur de recherche de Google.

  • Le Broad Match :

Communément traduite comme étant une « requête large », le broad match permet de placer les ads dans les résultats lorsqu’une recherche est effectuée. Ainsi, vos ads s’afficheront sans considération de l’ordre dans lesquels les mots ont été apposés dans la barre de recherche. Ceci implique que les résultats afficheront vos mots-clés pour toutes les variations qui peuvent se présenter. La requête à large spectre possède un potentiel non négligeable lorsqu’il s’agit de valoriser les mots-clés. Elle se révèle particulièrement efficace pour les professionnels exerçant dans les domaines de la santé et du bien-être, car elle permet en effet de générer plus de 90 % des clics en associant ces mots. Un autre avantage de la requête large est également d’afficher les mots-clés sans prendre en compte ce que les prospects recherchent réellement. S’ils n’envisagent pas d’avoir recours à vos services ou à acheter vos produits, vous n’en perdez pas moins de visibilité, et vous accordez l’opportunité d’attirer son attention par un contenu bien choisi.

  • La Phrase Match Keywords :

Cette seconde option consiste à combiner des phrases pour en faire des mots-clés, et fonctionne uniquement lorsqu’ une recherche effectuée affiche les mots-clés dans leur ordre exact. Ainsi, les résultats de recherche ne comporteront vos mots-clés que lorsqu’ ils seront reproduits entièrement dans la barre de recherche. Il est bien entendu possible que vos ads s’affichent lorsque des mots relatifs sont recherchés. Cela nécessite toutefois que les mots soient reproduits individuellement dans l’ordre. Contrairement au Broad Match qui ne nécessite pas de ponctuations, l’usage de combinaisons de phrases pour en faire des mots-clés implique l’usage de guillemets.

  • L’Exact Match Keyword :

Ou combinaison exacte de mots-clés. Cette dernière catégorie implique que les ads s’affichent uniquement lorsque les mots-clés exacts sont recherchés. Cela implique que vos ads ne feront pas partie des résultats si la recherche comporte d’autres mots. Pour apposer un Exact Match Keyword, il suffit d’apposer les mots-clés dans des crochets. Des études récentes auraient révélé l’efficacité de cette catégorie. Elle serait en effet plus efficiente que le Broad match ou la Phrase Match Keyword. Il est cependant à noter que le nombre moyen de mots-clés recherche reste de loin inférieur à celui de la première catégorie.

Deuxième erreur : le manque d’extensions d’ads ou des ads mal écrits

Négliger l’usage des extensions d’ads et ne pas les optimiser est une autre erreur courante. Grâce à Google, il est aujourd’hui facile d’écrire des adwords efficaces et pertinents. Il est également plus simple d’ajuster les paramètres afin d’obtenir le retour sur investissement adéquat. En faisant usage des extensions, vous vous offrez la possibilité d’utiliser des liens, des appels, ainsi que des extensions de localisation afin d’optimiser les Adwords. La réelle utilité des extensions est de permettre l’ajout de liens ou d’informations supplémentaires aux ads, ce qui incite les consommateurs à générer les clics. Elles peuvent se révéler particulièrement efficaces pour accroitre rapidement votre visibilité. Le challenge consiste à s’assure que votre page dispose de la couverture nécessaire pour attirer l’attention des visiteurs.

Troisième erreur : Ne pas comprendre le système de la marge bénéficiaire et des conversions

Pour gérer un business en ligne, il est indispensable d’enregistrer toutes les opérations de conversions ou ayant généré du profit. Comme dans toute entreprise, cette action est nécessaire car elle permet d’accroitre les revenus sur le long terme, et ainsi de ne pas se focaliser sur les chiffres à court terme. Ce principe s’applique également au système Pay Per Click, car il permet de réaliser des économies et d’optimiser la marge bénéficiaire. Il est possible de trouver sur Google la formule qui vous permettra de calculer la valeur idéale de votre marge. Il faut toutefois comprendre que si le modèle standard répond aux attentes de la majorité des entreprises, elle peut être inefficiente pour d’autres. Il est de ce fait impératif de mettre au point un système d’évaluation approprié afin d’estimer justement les profits réalisés.

Quatrième erreur : Négliger les mots-clés négatifs

Sur les 6 millions de mots-clés générés quotidiennement sur Google, près de 15 % sont des termes complètement nouveaux, qui doivent donc être enregistrés par le moteur de recherche. Ceci implique qu’une partie de ces mots-clés auront pour unique but d’attirer l’attention des prospects. En utilisant des mots-clés négatifs, vous réduisez l’utilité de termes qui ne correspondent ni à vos produits, ni à vos services. Cela aura également pour avantage de réduire les coûts, tout en augmentant les revenus. Un grand nombre d’annonceurs estiment que les mots-clés négatifs n’ont pas leur utilité lorsqu’il s’agit de faire fructifier le business. S’il est compréhensible que la majorité adopte ce positionnement afin de renvoyer une image positive, ignorer les mots-clés négatifs est une assurance de perdre des clics. Cette erreur contribue à minimiser l’efficacité des adwords, sans que les annonceurs ne s’en rendent compte. Notez que les mots-clés négatifs représentent pourtant le moyen le plus simple pour atteindre une majorité des clients cibles. Ils sont également l’assurance d’accroitre le ratio de qualité sur Google. Depuis peu, les mots-clés négatifs sont intégrés dans des campagnes agressives visant à réduire le taux de visibilité des concurrents. Mal utilisés, ils ont toutefois le désavantage de rendre leur enregistrement difficile.

Cinquième erreur : négliger la durée de vie des clients

Il s’agit d’un indice de performance qui détermine la valeur d’un consommateur. Connaitre la durée de vie des clients est une base lorsqu’on souhaite faire prospérer ses affaires. En PPC, le principe reste le même : la valeur du client doit impérativement être estimée sur son comportement d’achat. Prendre cet élément en compte garantit de ne pas perdre de temps et de l’argent durant la campagne. En effet, estimer le prix à payer pour acquérir un client est une politique que chaque professionnel doit adopter. Ce prix sera par la suite compensé par les profits générés par la fidélisation de la clientèle. Bien qu’il soit plus complexe à évaluer que le retour sur investissement, il n’en est pas moins important.

Adwords

Les Adwords, un investissement rentable

 

Comment utiliser efficacement les Adwords pour générer du profit ?
Par Comment utiliser efficacement les Adwords pour générer du profit ?

Partager ce contenu