autocomplétion google

Avez-vous déjà remarqué les suggestions de requêtes supplémentaires faites par votre moteur de recherche lorsque vous tapez une lettre ou bien un mot sur votre barre de recherche ? Comment l’autocomplétion qui a pour principal objectif de faire gagner du temps aux internautes fonctionne-t-elle ?

Les différentes fonctions de l’autocomplétion

Aussi connue sous le nom de complètement automatique, l’autocomplétion est une fonctionnalité qui consiste qui suggère et propose des compléments à une requête en fonction de la saisie des internautes sur les moteurs de recherche. Google l’utilise par exemple depuis 2008 sous ses fonctions Google Suggest et Instant.

Cette fonctionnalité qui s’adapte au fur et à mesure qu’une lettre et un mot sont tapés sur la barre de recherche sert à :

  • Faire gagner du temps aux internautes en accélérant la saisie.
  • Éviter aux internautes de devoir corriger les fautes de frappe.
  • Venir en aide aux personnes handicapées ou ayant des difficultés motrices.
  • Faciliter l’accès à l’information pour tous.

Qui utilise l’auto-complétion ?

Si nous avons déjà évoqué les moteurs de recherche et notamment Google comme utilisateur du complètement automatique sous deux fonctions différentes, le géant du web n’est pas du tout le seul à s’en servir aujourd’hui.

On retrouve en effet l’autocomplétion sur les navigateurs web comme Firefox, Chrome et Bing, mais aussi sur les éditeurs de texte tels que LibreOffice et Microsoft Word. Les outils d’aide à la traduction intégrés dans les éditeurs de texte comme Trados et Wordfast ou certains logiciels de programmation comme Emacs et Eclipse ont aussi adoptés cette fonctionnalité de complètement automatique.

Comment fonctionne l’autocomplétion ?

L’autocomplétion connaît deux fonctionnements différents :

La méthode sémantique

La méthode sémantique ou analyse sémantique consiste à prendre en compte le sens des mots d’un texte et donc les relations de sens entre plusieurs mots grâce à un lexique intégré. Cette méthode permet de garantir la bonne différenciation des formulations dont le sens peut paraître plus ou moins semblable afin d’ajuster les réponses au plus proche de ce qu’attend l’internaute. Les mots “modifier” et “changer” seront par exemple bien différenciés, dans le but de donner la réponse attendue dès la première recherche de l’internaute.

La méthode par mots clé

À partir de votre historique de recherche, d’une base de données de mots clés définie et en prenant en compte le nombre d’apparition de chaque mot dans un texte, la méthode par mots clés permet de faire apparaître une proposition de compléments au plus proche des attentes de l’internaute.

Si je tape par exemple “market” dans mon moteur de recherche qui est Google, celui-ci va me proposer “marketing”, car mon historique est certainement bien marqué par ce mot. Cette méthode est efficace, mais on lui connaît certains obstacles lorsque l’on tape un mot nouveau ou encore lorsque l’absence d’information sémantique ne permet pas au moteur de recherche de faire des propositions cohérentes.

autocomplétion marketing Google

L’autocomplétion est alors une technologie et fonctionnalité de recherche exceptionnelle qui permet à des millions d’internautes de faire des recherches ou de poser des questions sur le web au même moment tout en trouvant des réponses appropriées.

Qu’est-ce que l’autocomplétion ? Comment fonctionne-t-elle ?
Par Qu’est-ce que l’autocomplétion ? Comment fonctionne-t-elle ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 5/5 par 3 de nos lecteurs
Partager ce contenu