Gravity Forms : faut-il utiliser la Rolls Royce des extensions de création de formulaires ?

Écrit par Hugo Essique Nb de vues 826 Commentaires 0

Considérée comme la meilleure extension pour créer des formulaires sur WordPress, Gravity Forms regorge de fonctionnalités et d’outils accessibles aux profanes – puisqu’il n’est pas nécessaire d’écrire une ligne de code. Focus sur un plugin à la simplicité éprouvée et au potentiel astronomique.

Lecture Zen
Gravity Forms logo Mis à jour le 3 mai 2021

Vous avez certainement déjà placé un formulaire de contact sur votre site web. En tant qu’utilisateur de WordPress, vous avez peut-être installé une extension de création de formulaires, dont vous êtes très satisfait. Ou vous utilisez le formulaire inclus dans votre thème, aux fonctionnalités basiques, mais suffisantes dès lors que vous n’avez aucune intention de faire des miracles d’acquisition avec votre site.

Alors, pourquoi faudrait-il prêter attention au buzz qui entoure ce fameux Gravity Forms, considéré par une large communauté comme la Rolls Royce de sa catégorie ?

Parce que cette extension présente un équilibre parfait entre la simplicité d’utilisation – pas de code, n’en déplaise aux puristes qui ne jurent que par le « fait-main » – et le potentiel offert par sa myriade de fonctionnalités.

C’est quoi Gravity Forms ?

Gravity Forms est une extension pour WordPress permettant de concevoir des formulaires en drag & drop (« glisser-déposer ») allant du plus simple au plus complexe.

Développée par RocketGenius et lancée en 2009, elle s’est rapidement imposée comme une référence. Et elle se voit aujourd’hui utilisée par des millions de sites web à travers le monde.

Par rapport aux autres plugins du même type, cet outil se distingue par ses possibilités quasi-illimitées de création et ses fonctionnalités poussées.

Grâce à Gravity Forms, à vous :

  • les formulaires réactifs,
  • la logique conditionnelle,
  • les calculs avancés,
  • et les add-ons qui ouvrent le champ des possibles !

En somme, tout ce dont vous avez besoin pour créer un formulaire sur votre site web sans vous faire des cheveux blancs.

En contrepartie, il s’agit d’un outil exclusivement payant, accessible en choisissant l’une des trois licences proposées par l’éditeur (voir plus bas).

Quels sont les avantages Gravity Forms ?

Gravity Forms offre quantité d’avantages pour les utilisateurs de WordPress, dont voici les principaux :

Une interface claire, épurée, en drag & drop. Elle se veut à la fois facile d’accès pour les néophytes et suffisamment approfondie pour les connaisseurs. (Ceux-ci peuvent personnaliser le style des formulaires en s’inspirant de la documentation fournie par l’éditeur ou en consultant la communauté – très dynamique. Par contre, tout se passe dans la langue de Shakespeare !)

La prise en main aisée, soutenue par un guide pratique expliquant comment créer son premier formulaire.

Une galaxie de services et d’extensions accessibles. Elle transforme le formulaire de base en outil d’édition de devis, en module de sondage, etc. (GravityView, Gravity Wiz, Gravity Flow, Gravity PDF…).

La trentaine de modules prêts à l’emploi. Il suffit d’appliquer et de modifier à la marge pour disposer d’un formulaire fonctionnel. À noter que certains thèmes WordPress embarquent de base des feuilles de style dédiées à Gravity Forms.

Des champs avancés adaptés aux différents usages, à l’image des calculs de prix ou du champ RGPD permettant le recueil du consentement de l’internaute.

Un système de notifications, par le biais duquel vous pouvez recevoir une confirmation dès qu’un formulaire est soumis. Ou encore envoyer automatiquement un message à un commercial lorsqu’un champ est rempli d’une certaine manière (signalant qu’un internaute est aussi un prospect « mûr »).

De nombreuses intégrations possibles à des outils largement employés par les professionnels et les e-commerçants (MailChimp, PayPal, Dropbox, Zapier, etc.).

Un outil responsive design pour la création de formulaires qui s’affichent parfaitement sur une grande variété d’écrans mobiles.

Des fonctionnalités efficaces de lutte contre le spam, notamment un champ CAPTCHA et l’intégration à l’extension Akismet.

Quelles sont ses limites ?

En dépit de tous ses avantages, Gravity Forms présente des limites qu’il est nécessaire d’avoir en tête avant d’acheter une licence.

Le premier point à signaler, justement, c’est le prix. L’éditeur propose trois offres, allant de 59 dollars (formule « basique ») jusqu’à 259 dollars par an (formule « élite »).

Inutile de préciser que, pour profiter à fond des fonctionnalités de l’outil, et en particulier de ses add-ons les plus intéressants, il faut souscrire la licence la plus chère. Celle-ci permet :

  • d’utiliser l’extension sur un nombre illimité de sites,
  • de créer des questionnaires,
  • de lancer des sondages,
  • d’automatiser certains services,
  • et de bénéficier de fonctionnalités e-commerce simples.

À noter que la licence intermédiaire à 159 dollars par an (formule « business ») est valable pour trois sites distincts et donne accès à une sélection d’add-ons. En tout état de cause, Gravity Forms représente un investissement non négligeable.

Le deuxième point concerne le design des formulaires. Pour modifier leur apparence, il n’y a pas cinquante solutions : il faut utiliser les CSS. Ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Pour une extension censée s’adresser aussi bien aux néophytes complets qu’aux utilisateurs avancés, ce n’est pas un très bon point.

Enfin, la création de formulaires complexes suppose de se plonger dans la documentation et de suivre une (légère) courbe d’apprentissage. Rien de délirant, mais vous ne pourrez pas concevoir des formulaires extraordinaires d’emblée.

Comment savoir si Gravity Forms est fait pour vous ?

Faut-il sauter sur cette extension pour concevoir vos formulaires ? Eu égard au coût (élevé) de Gravity Forms, tout dépend de vos besoins concrets.

Le critère à considérer en premier lieu concerne les champs disponibles. Vous devez vous demander si ce plugin répond aux usages que vous avez en tête pour votre site web. Car si la plupart des extensions permettent de créer des formulaires simples, la liste des candidats pertinents fond comme neige au soleil dès qu’il est question d’intégrer des champs plus complexes ou de définir des conditions logiques (empêcher que le bouton d’envoi du formulaire s’affiche si toutes les conditions prédéfinies ne sont pas remplies).

Le gros atout de Gravity Forms, c’est l’accès donné à l’intégralité des champs disponibles en contrepartie de l’achat de la licence la plus économique :

  • Les champs standards (ligne de texte, paragraphe, liste déroulante, choix multiple, case à cocher, HTML, section, page…).
  • Des champs avancés (nom, date, heure, téléphone, adresse, site web, email, CAPTCHA, RGPD…).
  • Les champs techniques (soumission d’articles, prix…).

Le second critère a trait aux options de gestion des formulaires. Ici, les fonctionnalités offertes visent à la fois la quantité et la praticité : ajout ou modification des paramètres, duplication, comportement du formulaire une fois rempli par l’internaute, notifications, consultation des messages, etc.

Ce qu’il faut retenir

Au-delà de son statut de « star du plugin WordPress », Gravity Forms mérite largement les éloges qu’on lui attribue. Voilà un outil qui détrône sans mal la plupart de ses adversaires, malgré son format exclusivement Premium, et qui apporte aux formulaires de contact une touche de professionnalisme que savent apprécier les internautes.

Cet outil peut donc pleinement justifier l’investissement… ou s’avérer un poil trop avancé pour vos besoins.

Envie de découvrir une autre extension WordPress ? Oui ? Pas une seconde à perdre ; cliquez ici pour faire connaissance avec WPML.

Noter cet article

Cet article est noté 4/5 par 4 de nos lecteurs

Laisser un commentaire

J'ai fini de lire

Aller en haut Contactez-nous X