migration des données d'un site internet

La migration d’un site internet peut être assimilée à un déménagement. Il s’agit d’une action visant à déplacer l’intégralité d’une plateforme web (site internet ou application) sur un autre espace d’hébergement. C'est une opération relativement simple mais gare aux erreurs qui peuvent coûter (très) cher !

1) La préparation de la migration

Pour une migration réussie, la phase de préparation est primordiale. Vous devez vous assurer d’avoir tous les accès nécessaires pour migrer votre site. Vous devez également réaliser une sauvegarde de l’ensemble de vos données.

La collecte des accès

Avant toute manipulation, assurez vous d’avoir sous la main tous les accès qui vous permettront de :

  • Récupérer vos données (les fichiers de votre site) sur le serveur via un accès FTP,
  • Récupérer votre base de données sur le serveur via un accès au phpMyAdmin,
  • Modifier la zone DNS de votre domaine par l’intermédiaire de votre registrar (le gestionnaire de votre nom de domaine).

La sauvegarde et la récupération des données

Afin d’éviter les pertes de données dues à de mauvaises manipulations, la migration se prépare en effectuant une sauvegarde globale du site que vous souhaitez déplacer.

De plus, il faut être vigilant quant à la nature des éléments sauvegardés. Les scripts, les pages et les images se récupèrent généralement à l’aide d’un gestionnaire de transfert de fichiers (Filezilla pour le FTP) tandis que la base de données se récupère le plus souvent depuis l’interface du gestionnaire de base de données phpMyAdmin.

Clients FTP

Assurez-vous d’avoir une sauvegarde des fichiers et de la base de données du site à migrer.

2) La configuration du nouvel espace d’hébergement

Le backup du site effectué, il faut désormais configurer le serveur de destination. Afin d’être certain de retrouver le site fonctionnel après la migration, il est dans un premier temps conseillé de paramétrer le nouvel espace serveur à l’identique de l’ancien.

Cela inclue la configuration d’un nouveau domaine, des services de sécurité (SSL), et de PHP.

Attention : conserver si possible les mêmes versions de PHP et de MySQL !

3) Transfert du site sur le nouvel espace d’hébergement

Suite à la configuration de l’hébergement il faut ensuite rapatrier l’ensemble des contenus du site précédemment récupérés sur le nouveau serveur. Cela inclue les fichiers dans leur globalité et bien évidemment la base de données.

Pour cette dernière, sachez qu’il est nécessaire d’en créer une nouvelle, de la paramétrer puis de transférer dans celle-ci l’ensemble de son contenu originel. De plus, les accès définis lors de sa création ont pour obligation de disposer du même nom, et du même mot de passe que la base de données initiale.Migration de site internet : Transfert de données

Rapatriement des données via FTP et de la base de données sur le nouveau serveur tout en conservant les même accès pour la base de données.

4) Vérification du succès de l’opération :

Ça y est ! Votre site est hébergé sur votre nouveau serveur ! Il est désormais quasiment accessible ! Il reste cependant deux options possibles pour achever la migration :

  • Soit vous choisissez de rediriger directement votre nom de domaine à l’adresse IP de votre nouveau serveur. Le risque associé à cette manœuvre est une panne totale de service au cas où la migration s’est mal déroulée.
  • Soit vous privilégiez la sécurité en modifiant le fichier d’adresse (host) de votre ordinateur afin d’accéder au contenu hébergé par le nouveau serveur. Ainsi, vous seul pourrez constater d’éventuelles erreurs. Vous pourrez ainsi les corriger avant de réaliser la bascule vers le nouveau serveur.

Nous vous recommandons chaudement la seconde initiative ! Si le processus de migration vous semble réussi, en avant pour la dernière étape.

Pour modifier le fichier host rendez vous dans le répertoire “c:\windows\system32\drivers\etc.”

Ouvrez ce dernier à l’aide d’un éditeur de texte et éditez le de la façon suivante :

fichier host windows

La méthode à préconiser est la modification du fichier “host” afin de vérifier le succès de l’opération de migration.

5) Modification DNS

A ce stade, le site est migré. Il ne reste plus qu’à modifier de la zone DNS afin de le rendre consultable par l’intermédiaire de son nom de domaine. Il suffit pour cela de changer l’adresse IP associée à son nom de domaine depuis votre panel d’administration.

Exemple chez OVH :

Zone DNS d'un domaine chez OVH

Zone DNS d’un domaine chez OVH

Modification de la zone DNS du nom de domaine avec l’adresse IP du nouveau serveur.

Certification SSL

Il ne reste plus qu’à générer un certificat SSL afin de disposer du protocole HTTP Sécurisé (HTTPS). Pour cela vous avez le choix entre des certificats SSL gratuits ou payants en fonction du niveau de sécurité souhaité.

Si vous ne vous sentez pas très à l’aise pour réaliser la migration de votre site internet, n’hésitez pas à nous contacter pour migrer vos données en toute sécurité.

Migration de site internet : Comment migrer votre site web sur un autre serveur ?
Par Migration de site internet : Comment migrer votre site web sur un autre serveur ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 5/5 par 4 de nos lecteurs
Partager ce contenu