Negative SEO DMCA

Le DMCA est couramment utilisé pour des demandes de retrait de contenus abusives. C'est malheureusement une pratique utilisée par les adeptes du NEGATIVE SEO et vous pouvez à tout moment en être victime. Décryptage d'un cas concret avec ses conséquences. 

Le retrait DMCA, une technique de Negative SEO trop courante

À l’aide d’instruments manipulés et détournés comme la demande de retrait DMCA, des sites passent ainsi artificiellement dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Éclairage sur une technique de Negative SEO qui peut causer une perte importante de visibilité à votre site web.

Rappel : Le Negative SEO englobe différentes techniques de référencement naturel qui sont considérées comme non-éthiques et punissables par les moteurs de recherche. Ces techniques visent principalement à nuire au positionnement naturel d’un site web concurrent dans les résultats des moteurs de recherche. Elles sont réalisées par des concurrents malveillants qui préfèrent impacter votre propre référencement naturel que de pousser le leur à connaître de meilleurs résultats.

Qu’est-ce que le DMCA (Digital Millennium Copyright Act) ?

Le DMCA est une loi américaine qui vise à protéger les fournisseurs de services en ligne par des processus de suppression des contenus qui semblent violer les droits d’auteur de tiers.

Des concurrents malveillants, soit disant spécialistes du référencement, tentent de faire supprimer des pages web bien classées dans les résultats des moteur de recherches. La manipulation est très facile, elle consiste simplement à émettre une demande de retrait DMCA.

Comment se déroule la suppression d’un contenu présumé plagié ?

N’importe quelle personne peut émettre une notification par le biais d’un formulaire de retrait DMCA. Cette demande de retrait est accessible sur différents site web agrégateurs tiers de notifications de réclamations tel que lumendatabase.org. Ces plaintes aboutissent à une suppression rapide du contenu prétendument frauduleux dans les moteurs de recherche.

La victime, l’éditeur du site web ciblé reçoit une notification via Google Search Console. Cette notification signale simplement l’infraction supposée avec la possibilité de remplir une notification de contestation DMCA. Autre option : s’adresser à un avocat pour régler le litige.

Ces suppressions ne semblent généralement pas donner lieu à des vérifications préalables sur la véracité des présumés plagiats.

Cas concret d’un retrait DMCA

Notre agence a reçu récemment une notification de suppression de l’un de ses contenus de la recherche Google, conformément au DMCA. La notification prend la forme suivante :

“Nous avons été avertis que, d’après les dispositions du Digital Millennium Copyright Act (DMCA), certaines ressources disponibles sur votre site semblent violer les droits d’auteurs de tiers. Le processus de suppression du contenu présumé illégal des résultats de recherche Google est en cours.”

La notification reçue indique l’URL du contenu mis en cause. Elle rend également le contenu de la notification reçue par l’agrégateur de notifications de réclamations légales accessible, mais supprime toute information personnelle concernant le plaignant.

Dans ce cas récent, Google a désindexé la page supposée plagiée avant de même de vérifier le bien-fondé de la plainte pour plagiat. Suite à la désindexation du contenu en question sans vérification préalable. Nous avons alors émis une notification de contestation au moteur de recherche. La réponse à cette contestation a été la suivante :

Nous transmettrons la notification de contestation au réclamant. Si nous ne recevons pas d’avis spécifiant que le réclamant, a intenté une action en justice dans les 10 jours, nous allons rétablir le matériel en question.

Les conséquences de la demande de retrait DMCA

Google a effectivement désindexé les contenus dénoncés abusivement. Ces contenus étaient bien positionnés sur l’expression “Netlinking” sur Google. Vous trouverez ci-dessous une capture qui permet d’identifier les gagnants et les perdants de cette manipulation.

Gagnants et perdants de l'action de la demande de retrait DMCA

Gagnants et perdants de l’action de la demande de retrait DMCA – Source : @mickaelchallet

Nous concernant, nous sommes passés de la cinquième position à une disparition complète sur la requête “Netlinking”.

Pour conclure,

Pour détecter et se protéger des effets néfastes du Negative SEO, la première chose à faire est de rester vigilant et alerte sur tous les éléments de votre site qui peuvent être touchés par ses pratiques non-éthiques.

Vous pouvez par exemple effectuer des audits de positionnement réguliers sur les mots clés les plus stratégiques pour vous. Vous également utiliser les outils gratuits de Google tels que Google Analytics ou Google Search Console pour analyser les variations de l’audience de votre site web.

Qu’est-ce qu’une demande de retrait DMCA abusive ?
Par Qu’est-ce qu’une demande de retrait DMCA abusive ?
Noté 5/5
Cet article est noté à 3.4/5 par 5 de nos lecteurs
Partager ce contenu