Nouvelle Google search console

La nouvelle Search Console de Google (GSC) est un outil indispensable pour le suivi de votre stratégie de référencement naturel. Ce dernier vous permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’indexation de votre site et de la façon dont il est référencé.

La nouvelle GSC vous indique également les problèmes techniques rencontrés par le Googlebot lors :

  • de l’indexation,
  • ou de l’exploration de votre site internet.

Elle définie les travaux d’amélioration SEO.

En 2018, Google se renouvelle avec une version améliorée de la Search Console, qui continue de se perfectionner. On vous explique ce qui a changé et ce que cela peut vous apporter.

Les performances de trafic et suivi des mots-clés

La GSC permettait déjà de suivre le trafic d’un site web généré par les pages de résultats de recherche Google comme :

  • prendre connaissance du nombre d’impressions, (c’est-à-dire le nombre de fois où un utilisateur a vu apparaître votre site lors de ses recherches),
  • mais également le nombre total de clics depuis une recherche Google.

NOUVELLE GOOGLE SEARC CONSOLE PERFORMANCE

Google vous calcule aussi automatiquement votre taux de clics et vous donne la position moyenne de votre site sur les pages de résultats. Avant, il n’était possible de consulter que les 3 derniers mois.

Désormais l’outil conserve toutes vos données. Vous obtenez ainsi une vue d’ensemble sur 12 mois ou plus.

Sur la nouvelle console Google Search vous avez aussi accès à une liste des mots-clés les plus tapés par les utilisateurs Google, sur lesquels vous êtes référencés.

En cliquant sur un mot-clé, apparaît :

  1. votre position,
  2. le trafic généré par ce dernier.

C’est un outil très utile pour perfectionner votre positionnement SEO. Il est également possible d’affiner les résultats par pays, par page et par appareil (smartphone, tablette, desktop).

MOTS CLES DANS GOOGLE SEARCH CONSOLE

L’inspection d’URL

L’outil d’inspection des URLs permet d’avoir une vue générale sur l’indexation de votre site par google :

  • En soumettant l’URL, il est possible de savoir si la page est connue et indexée par Google ;
  • si la page a effectivement été indexée, vous aurez dans “Couverture” un inventaire des pages de votre site qui ont été explorées ou non par le robot de Google. Vous saurez également pour quelles raisons certaines URLs n’ont pas pu être indexées (ex. temps de réponse trop long, balise “noindex”, etc.). Si votre site n’a pas encore été détecté et/ou indexé : soumettez votre sitemap à Google, afin de faciliter le crawl (exploration) ;
  • sous “Ergonomie Mobile”, avec la nouvelle GSC vous saurez aussi, à partir de son URL, si une page web est responsive. C’est-à-dire adaptée à des écrans mobiles. En cliquant sur l’onglet du même nom sur la colonne de gauche, vous verrez les erreurs éventuelles sur votre version mobile (superposition de texte, élément hors écran, bouton trop gros..), afin de la corriger.

Google vous indique la date de sa dernière exploration sur mobile et sur desktop. Si vous modifiez de façon conséquente une page web, il est possible de demander une nouvelle indexation à Google.

NOUVELLE GOOGLE SEARCH CONSOLE indexation

Enfin, en amont de son indexation, vous pouvez tester votre URL en direct. De cette manière, vous saurez si elle répond bien à tous les critères de référencement de Google.

La couverture de l’indexation de votre site par Google

Dans l’onglet “Couverture”, vous constaterez notamment les :

  • pages valides, détectées et indexées par Google ;
  • erreurs sur vos pages web qui empêchent l’indexation ;
  • pages qui ont été indexées, mais sur lesquelles un problème a été détecté. Google, par contre, ne sait pas s’il s’agit d’une erreur ou d’un acte intentionnel ;
  • pages détectées par Google, mais non indexées, en raison d’une balise, d’une redirection ou encore un blocage par le fichier robot.txt.

Cela permet la correction de certaines erreurs, comme une page qui n’a pas été indexée mais qui devrait l’être ou inversement.

Soumettre ses Sitemaps à la nouvelle GSC

Dans l’onglet “Sitemaps”, vous pouvez ainsi déposer votre ou vos sitemaps. Un sitemap est une “carte” des différentes URLs qui constituent votre site. Cela vous permet de faciliter le travail du Googlebot en lui indiquant :

  • le chemin à suivre,
  • les pages à explorer.

Vous pouvez également y suivre l’évolution du traitement de votre sitemap par Google, avec la date des dernières explorations.

La nouvelle Google Search Console et le Netlinking

Enfin dans l’onglet “Liens”, vous aurez l’opportunité de surveiller votre maillage interne ainsi que les liens retours (“backlink”) vers votre site :

  • accès à la liste des pages ayant un lien sur une autre page de votre domaine et le nombre de liens vers ces pages ;
  • une vue des pages qui font l’objet d’un lien depuis un autre domaine, ainsi que le nombre de ces liens ;
  • enfin la nouvelle GSC vous indique les textes d’ancrage, c’est-à-dire les textes qui comportent un lien vers une page de votre site.

Cette fonctionnalité vous donne notamment des pistes pour travailler votre stratégie de netlinking, comme savoir :

  1. si votre maillage interne est suffisamment dense,
  2. ou si vous possédez suffisamment de liens retours.

Mais l’outil ne permet pas encore de savoir d’où viennent ces backlinks et de savoir s’ils sont de qualité ou non.

Pour conclure, la nouvelle Google Search Console se révèle incontournable pour toute stratégie de référencement. Si vous souhaitez l’exploiter au maximum, n’hésitez pas à nous contacter !

Oups ! On a failli oublier… Il y a une toute nouvelle fonctionnalité : Search Console Insights !

La nouvelle Google Search Console : qu’est-ce qui change ?
Par La nouvelle Google Search Console : qu’est-ce qui change ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 5/5 par 5 de nos lecteurs
Partager ce contenu