maillage interne site internet

Le maillage interne est l’une des clés du référencement on-site. Ce levier SEO permet de fluidifier la navigation et de booster le positionnement du site.

Souvent délaissé au profit du netlinking, le maillage interne est pourtant l’une des composantes essentielles du référencement naturel. Surtout si votre site web déploie un grand nombre de pages !

À force de se concentrer sur le netlinking et ses dérivés (linkbaiting, link building), on en oublierait presque une composante du SEO : le maillage interne, ou la nécessité d’organiser les pages d’un site web à travers un solide réseau de liens et d’ancres. Cette composante est pourtant cruciale, puisqu’elle améliore la navigation des internautes tout en impactant votre référencement naturel. Explications.

En quoi consiste le maillage interne ?

Votre site web n’est pas un ensemble figé : même le plus simple des sites est constitué de plusieurs pages indépendantes. Celles-ci peuvent communiquer entre elles à l’aide de liens hypertextes qui, au lieu de renvoyer vers d’autres sites (liens externes), permettent d’associer les pages entre elles. On désigne donc, par « maillage interne », l’organisation de ces liens internes au sein du même site. Toutefois, pour être réellement efficace, cette architecture est soumise à un certain nombre de règles, notamment la rédaction d’ancres pertinentes qui correspondent aux contenus auxquels elles renvoient, et la mise en place d’une structure en silo et/ou d’un cocon sémantique.

Quelle est l’utilité du maillage interne ?

Optimiser votre maillage interne est une excellente chose pour votre site web, principalement pour deux raisons :

  • Les liens internes contribuent à fluidifier la navigation sur votre site. Outre une expérience utilisateur plus aboutie (l’accès aux informations essentielles est facilité), le maillage interne permet également d’orienter les visiteurs vers certaines pages spécifiques, dans le but de les convertir en prospects et/ou en clients : liens vers la page de contact, vers l’inscription à une newsletter, vers le panier d’achat, etc.
  • Le maillage interne booste votre référencement naturel. Les robots des moteurs de recherche circulent entre les pages en surfant sur les liens, de sorte qu’un maillage bien organisé leur permet de visiter et d’indexer l’ensemble de vos pages. Cette opération joue aussi sur le Ranking de vos pages : en liant une page très populaire à une page qui l’est moins, vous transférez un peu du jus SEO de la première vers la seconde. Ce qui contribue à faire exister vos pages profondes, surtout dans le cadre d’une architecture en silo.

Voilà les deux bienfaits les plus notables du maillage interne. Il y en a d’autres : les liens internes diminuent le taux de rebond (les visiteurs sont incités à passer plus de temps sur le site), aident à faire vivre des pages aux contenus anciens, et concourent à asseoir votre expertise dans votre domaine d’activité à travers le déploiement d’un cocon sémantique.

Cocon sémantique et architecture en silo

Justement, le cocon sémantique est l’une des applications les plus intéressantes du maillage interne, conjointement à autre notion : le siloing, ou mise en place d’une architecture en silo. Les deux expressions sont trop souvent utilisées comme des synonymes. Pourtant, bien qu’elles s’appuient sur un constat commun (un site évoquant plusieurs thématiques ou présentant plusieurs produits doit hiérarchiser son information), ces deux notions diffèrent de par leur philosophie.

  • Le silo consiste à segmenter vos mots-clés en autant de thématiques que nécessaire. Les pages du silo sont ensuite distribuées sur trois niveaux : une page « mère » contenant le mot-clé principal, des pages « filles » avec des mots-clés intermédiaires, et enfin des pages « petites-filles » pour les mots-clés longue traîne, plus spécifiques. Le maillage interne est organisé par silo : seules les pages de la même thématique renvoient les unes aux autres.
  • Le cocon sémantique opère d’une façon proche, mais en prenant pour point de départ l’internaute et son intention plutôt que les mots-clés. Le cocon se place du point de vue du visiteur du site : que cherche-t-il ? Où veut-il aller ? La segmentation ne vient que dans un deuxième temps. L’organisation structurelle est la même que pour un silo, à ceci près que les liens associent les pages par proximité sémantique et non par thématique.

Bien sûr, il est tout à fait possible d’utiliser les deux architectures pour un maillage interne plus efficace. Mais attention à ne pas perdre vos visiteurs en chemin… ni les robots des moteurs de recherche !

Qu’est-ce que le maillage interne et pourquoi est-ce bon pour votre site web ?
Par Qu’est-ce que le maillage interne et pourquoi est-ce bon pour votre site web ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 5/5 par 4 de nos lecteurs

Partager ce contenu