Je note

Cet article est noté 5/5 par 1 de nos lecteurs

L’obfuscation des liens : maîtriser son maillage interne et la distribution du PageRank

Mis à jour7 février 2024 Écrit par Hugo Essique Nb de vues 534 Commentaires 0

En SEO, la transmission du PageRank est une question centrale lors du maillage interne. Focus sur la méthode d'obfuscation des liens.

obfuscation

Le SEO repose pour beaucoup sur le PageRank d’une page, levier de la popularité, terme si cher à Google (EAT). Ce PageRank, encore appelé « jus SEO » se transmet d’une page à une autre, tel un héritage en guise de sésame de popularité. Le but est d’avoir le maximum de jus SEO sur les pages-clés de son site.

D’une manière simplifiée, le PageRank se divise entre les différents liens sortants présents sur la page. Ainsi, si un lien est présent sur de nombreuses pages d’un site internet, cette page va recevoir du jus SEO de chacune de ces pages qui pointent vers elle.

👉 Si c’est une page clé de votre site internet, vous avez tout à y gagner.

Le cas échéant, c’est fort dommage qu’une page de faible importance soit si forte en termes de jus SEO. Comment y remédier ? En essayant de cacher ces liens secondaires au moteur de recherche, et seulement à lui !

Cette méthode s’appelle l’obfuscation de liens.  Comment cette technique d’obfuscation fonctionne pour le référencement naturel ? Comment la mettre en œuvre en respectant les règles de Google ?

Zoom sur cette technique entre controverse et utilité.

Qu’est-ce que l’obfuscation d’un lien en référencement naturel ?

Obfuscation : définition

Dans le dictionnaire Larousse français, le terme obfuscation n’existe pas.

Et pour cause, c’est un terme né pour Internet et qui trouve racine dans la langue anglaise. L’anglicisme « obfuscation » renvoie à l’idée :

  • d’une confusion,
  • d’un embrouillement,
  • ou d’un obscurcissement.

Dans le langage Internet, l’obfuscation est l’action intentionnelle qui consiste à rendre une donnée (un lien, un texte, une image…) difficilement perceptible ou compréhensible, à des fins de sécurité notamment.

Obfuscation : cas précis du SEO

L’obfuscation de liens en SEO fait référence à une pratique d’optimisation de référencement via la maîtrise de la distribution du PageRank ou du jus SEO.

💡 Elle vise à masquer les liens hypertextes d’un site web aux yeux du moteur de recherche uniquement.

Cette technique consiste à rendre les URLs, les ancres et les liens sortants moins évidents à détecter par les robots des moteurs de recherche tout en préservant l’expérience utilisateur.

Les internautes peuvent cliquer sur les liens obfusqués alors que les robots des moteurs de recherche peinent à les identifier comme tels et par conséquent ils ne sont pas en mesure de les intégrer dans le flux de transmission du PageRank.

Principe du PageRank : bien le comprendre pour apprendre à le maîtriser

La transmission du jus : Jus SEO ou Juice Link

En référencement naturel, la popularité du site internet est un levier-clé de l’algorithme de positionnement dans les pages de résultats (serp).

Pour une intention de recherche donnée, le moteur de recherche analyse ses bases de données classées selon le critère de qualité du contenu notamment. Dans cette liste, celles possédant un indicateur de popularité élevé seront dans le haut du tableau (à un niveau de qualité de réponse égal bien entendu).

Le principe « La confiance au sachant » est de mise.

Cette page possède alors un PageRank élevé : elle est populaire. Le PageRank est élément mathématique calculé par l’algorithme selon un certain nombre de critères.

Chaque lien pointant vers une page apporte sa contribution en lui transmettant tout ou partie de son PageRank propre  – si et seulement si le lien est en dofollow. Une page donnée va, de ce fait, hériter de la somme pondérée des PageRank des liens entrants, internes et externes.

Le facteur de la pondération est fonction :

  • du nombre de liens sortants présents dans la page,
  • de la nature de ces liens,
  • et du principe de calcul choisi (de très simplifié à précis, selon le modèle de surfeur pris en considération).

👉 Le PageRank joue aussi un rôle majeur dans le Budget Crawl du site web.

transmission du pagerank : le flux du seo

Le besoin d’optimisation

Dans l’arborescence d’un site internet, le modèle numérique de transmission du PageRank met en lumière des pages annexes, d’importance moindre, dont le PageRank est pourtant important.

C’est souvent le cas des pages telles que les mentions légales, les CGV et la politique de confidentialité dont les liens se trouvent sur chaque page du site internet.

💡 Mettre en place une stratégie de jus SEO dans son maillage interne est donc fort intéressant.

Les solutions pour maîtriser l’art de la transmission du PageRank

Les liens nofollow : perte de transmission du PageRank depuis 2009

Jusqu’en 2009, la solution la plus utilisée pour garder la main sur le PageRank consistait à mettre en place un PageRank Sculpting (ou PR Sculpting) grâce aux liens avec attribut en Nofollow.

Ces liens en NoFollow ne recevant aucun flux du jus seo, il était alors possible de favoriser certaines pages de l’arborescence du site internet et au contraire de ne pas transmettre du PageRank inutilement à des pages plus annexes.

En 2009, Matt Cutts[1], ancien responsable Web Spam chez Google, explique que dans le cas de liens internes, le flux des liens nofollow ne sera pas pris en considération dans le calcul.

Par conséquent, prenons l’exemple de votre page internet qui contient 5 liens, dont 2 vers les mentions légales et les cgv.

Vous ne souhaitez pas transmettre de link juice (jus seo) à ces pages, pour qu’elles ne deviennent pas proéminentes en termes de PageRank sur votre site web : vous décidez de mettre en place un page sculpting en leur attribuant un attribut NoFollow.

Le Page Rank transmis aux 3 autres url, en dofollow, ne sera pas de 33 % chacune comme supposé, mais alors de 20 % au mieux.

Cette nouveauté est une révolution dans la maîtrise du PageRank, les liens NoFollow entraînant une perte sèche de transmission.

L’obfuscation des liens : transmettre le flux de popularité dans son intégralité

La technique d’obfuscation des liens permet, quant à elle, de transmettre aux pages vers lesquelles elles pointent l’intégralité de son flux de popularité hormis aux liens sortants implémentés comme obfusqués.

Reprenons notre exemple de page web avec 5 liens sortants.

Cette fois-ci, les liens vers la page des mentions légales et celle des cgv sont techniquement masqués. Le moteur de recherche ne perçoit que 3 des 5 liens. Les 2 liens obfusqués lui sont invisibles, inexistants.

Il calcule donc avec 3 liens, sans perte de transmission.

Transmission du PageRank avec ou sans obfuscation

Obfuscation : comment procéder pour maîtriser le PageRank ?

Maîtriser son PageRank par l’obfuscation revient à masquer certains liens aux moteurs de recherche.

Ce procédé consiste à utiliser des éléments de codage html moins direct pour annoncer un lien. De ce fait, les robots d’indexation peinent à reconnaître qu’un élément de code est en réalité un lien pour l’utilisateur.

Cette pratique s’avère transparente pour le visiteur du site web : il voit bel et bien le lien et peut cliquer dessus (clic et navigation autorisés).

Dans le cadre de liens obfusqués, le PageRank n’est pas perdu mais il est redistribué aux liens non-obfusqués, seuls liens que le moteur de recherche détecte.

Techniquement, en html, un lien s’écrit <a href= »http://www.monsite.fr/page-a-voir »>ceci est un lien</a> ; les robots d’indexation recherchent par conséquent ce début de code <a href= .

👉 Le but de l’obfuscation consiste à utiliser des stratagèmes pour réaliser point de vue UX un lien (bouton, etc) sans que les robots ne l’interprètent comme tel.

Obfuscation par la technique du bouton html

Considérons le code suivant :

<p>Cliquez sur le bouton ci-dessous :</p>

<form action= »http://www.mon-site-cache.com »>

    <input type= »submit » value= »Ceci est un bouton » />

</form>

Lorsque vous cliquez sur le bouton « Ceci est un bouton », vous êtes redirigé vers “http://www.mon-site-cache.com” grâce à l’action du formulaire HTML.

👉 Pour l’utilisateur, il s’agit d’un lien accessible via un bouton. Pour les moteurs de recherche, le lien ne sera pas pris en compte dans la transmission du PageRank.

Obfuscation des liens par javascript

<p>Cliquez sur le bouton ci-dessous :</p>

<button onclick= »myFunction() »>Ceci est un bouton</button>

<script>

function myFunction() {

  window.location.href = « http://www.mon-site-cache.com »;
}

</script>

Dans cet exemple, lorsque vous cliquez sur le bouton « Ceci est un bouton », vous êtes redirigé vers “http://www.mon-site-cache.com” grâce à la fonction JavaScript myFunction.

👉 L’utilisateur a ainsi accès au lien pour sa navigation et ses opérations de clic. Le lien, quant à lui, est invisible pour le moteur de recherche et son algorithme de transfert de PageRank.

Obfuscation des liens par encodage Base 64

Une autre méthode d’obfuscation consiste à encoder le lien en Base 64.

Un script permet alors de décoder le lien : du point de vue utilisateur, la navigation sera transparente.

La première étape consiste à encoder le lien que vous souhaitez obfusquer.

En guise d’exemple, nous souhaitons obfusquer un lien vers l’url : https://www.anthedesign.fr/legal/

Pour ce faire, nous encodons le lien en Base64 en utilisant par exemple des outils du type www.base64encode.org.

Cet outil encode le lien sous la forme : aHR0cHM6Ly93d3cuYW50aGVkZXNpZ24uZnIvbGVnYWwv.

Ensuite, à la place du code html du lien, on insère le code :

<span class= »obflink » data-o= » aHR0cHM6Ly93d3cuYW50aGVkZXNpZ24uZnIvbGVnYWwv « >Mentions Légales</span>

L’étape suivante consiste à appeler dans le corps de votre page ce script dont le but est d’aller lire tous les obflink présents sur la page et de les interpréter comme des liens affichables et navigables aux yeux de l’internaute.

<script>

jQuery(document).ready(function(e){         

    jQuery(‘.obflink’).click(function(e){

        var t = jQuery(this);   

        var link = atob(t.data(‘o’))

        window.open(link)

    })

})

</script>

👉 Lorsqu’un robot d’indexation scrolle la page, aucun clic ne se produit : le script n’interprète alors aucun lien. Lorsqu’il s’agit d’un internaute qui lui clique sur le lien, le script détecte le clic effectif et permet l’accès à l’url présente dans le lien obfusqué.

Ce qu’il faut retenir

L’obfuscation des liens constitue une pratique efficace pour maîtriser la transmission du PageRank dans l’arborescence du maillage interne de son site internet.

Cette méthode est au cœur des discussions en SEO. En effet, la question éthique se pose souvent.

Dans ces préconisations aux développeurs, Google liste ces bonnes pratiques pour appeler un lien correctement, et d’une manière générale, pour coder proprement et en toute honnêteté.

L’obfuscation des liens est-elle une pratique éthique et honnête dans la mesure où elle se base sur un masquage de liens ? Chaque développeur est juge de son choix.

Toutefois, tant que le masquage ne nuit pas à l’expérience utilisateur nous avons tendance à répondre que l’éthique est respectée.

Google place le fait de répondre au mieux disant à la requête et aux besoins de l’utilisateur, l’obfuscation n’est en ce sens pas une technique malveillante. Surveillez toutefois l’apparition d’éventuelles pénalités lors de futures Core Vitals si jamais, un jour, Google s’avise de revoir son attitude envers ce genre de pratiques !

[1]Google’s Matt Cutts: NoFollow Attributes On Internal Links Don’t Hurt But Generally Don’t Do It

Source : Matt Cutts: Gadgets, Google, and SEO – PageRank sculpting

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez que vos données soient utilisées comme mentionné dans notre Politique de confidentialité

ALLER EN HAUT Demander un devis