Ok Google : la commande vocale qui monte en flèche

Écrit par Mélanie Lefèvre Nb de vues 663 Commentaires 0

A l’instar de Siri d’Apple, « Ok Google » de la firme de Mountain View permet d’envoyer des commandes vocales à un smartphone ou un appareil connecté.

Lecture Zen
ok google Mis à jour le 29 janvier 2021

Le plus souvent, « Ok Google » est utilisé pour obtenir des itinéraires ou plus largement pour s’informer. Cela dit, la commande permet de faire bien plus, ce qui a facilite un peu plus la vie des utilisateurs au quotidien.

Résultat : les internautes sont de plus en plus nombreux à s’y adonner, avec tout ce que cela implique en matière de référencement. On fait le point.

L’essor du SEO vocal

L’usage de plus en plus fréquent des assistants vocaux comme Ok Google a donné naissance à ce qu’il convient d’appeler aujourd’hui le « SEO vocal ». On considère d’ailleurs ce dernier comme le futur de la recherche sur Internet. D’où la nécessité de s’y adapter.

Selon une étude menée en 2019 par Microsoft, 72% des internautes utilisent la recherche vocale au quotidien à travers les assistants vocaux. Un peu plus près de chez nous, en France, on assiste à un véritable essor du marché des enceintes connectées telles que Ok Google : la commande vocale qui monte en flèche, Amazon Echo ou encore Home Pod.

ok google essor recherche vocale

À ce niveau, une étude de GFK France estime à 600 000 le nombre d’enceintes vendues en 2018 dans l’Hexagone. L’usage des assistants vocaux tels que « Ok Google » n’est pas en reste. Eh non ! Puisqu’une autre étude de Search Foresight a démontré que près de 60% des Français utilisent la recherche vocale pour trouver des informations sur le web.

Ok Google : qu’est-ce que ça implique pour votre référencement ?

Dire que la commande vocale Ok Google change la donne en matière de requêtes est un doux euphémisme. Creusons le sujet un peu plus en détail.

La recherche vocale diffère de la recherche classique en cela que l’utilisateur interagit avec la machine comme il le ferait avec un être humain.

Autrement dit, en posant des questions bien formulées. Cela a plusieurs implications. Tout d’abord, la requête sera naturellement plus longue. D’où la nécessité de travailler sur des mots-clés de longue traîne pour votre référencement, en privilégiant des adverbes interrogatifs. La recherche vocale nécessite également de donner des réponses claires et courtes, pour mieux s’adapter aux besoins de l’utilisateur.

Cela s’explique par le fait qu’on s’attend généralement à des réponses « directes » à nos questions. La phase de recherche de précisions n’intervient que lorsque nous exprimons un intérêt pour le sujet.

Concrètement, que faut-il faire ?

Il s’agit de créer du contenu de type « conversationnel », qui s’attèle à répondre aux questions de l’internaute à la manière d’un dialogue.

L’une des manières d’y parvenir est de reprendre, dans votre contenu, les questions susceptibles d’être posées par les utilisateurs. L’étape suivante consiste à y répondre de manière simple et concise.

Pour vous illustrer notre propos, un exemple est de mise : un utilisateur lance Ok Google et demande « Comment utiliser un four à micro-ondes ? ». Idéalement, le titre de votre contenu doit reprendre, mot pour mot, la question de l’internaute, et y répondre immédiatement de manière courte et simplifiée.

Aller en haut Contactez-nous X