Je note

Cet article est noté 5/5 par 1 de nos lecteurs

La notion d’optimisation de mots-clés en SEO – vulgarisation pour client novice en référencement

Publié12 janvier 2024 Écrit par Hugo Essique Nb de vues 1135 Commentaires 0

Si je vous parle de mots-clés et que vous êtes novice en référencement naturel, il est possible que vous ne compreniez pas mon jargon professionnel de référenceur. C'est pourquoi j'ai décidé de vulgariser cette notion à destination des chefs d'entreprises ou d'organisation non issus du domaine informatique.

optimisation de mots-clés

Pour optimiser le SEO du site de votre entreprise (TPE, PME, PMI ou filiale d’un grand groupe) et prendre les bonnes décisions stratégiques, vous devez vous familiariser avec le concept de mot-clé. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’optimisation de mots-clés en référencement naturel sans oser le demander !

Référencement : un mot-clé, c’est quoi ?

Définition du mot-clé

À chaque page web doit être associé un seul mot-clé.

Ce terme constitue le mot-clé principal. Il résume le sujet de la page et doit y être cité plusieurs fois. Il caractérise le contenu de cette page.

Néanmoins, Google et ses acolytes moteurs de recherche, apprécient la diversité sémantique : utiliser des mots-clés secondaires sur la page est alors conseillé.

Ces requêtes secondaires viennent compléter naturellement et linguistiquement, le mot-clé principal.

Utiliser les mots de sa cible comme mots-clés

Pour vous expliquer cette notion de mot-clé encore plus en détails, je vais utiliser une analogie éloignée du domaine du référencement, des moteurs de recherche et d’Internet.

Prenons l’exemple d’un étal de maraîcher sur le marché et pour compliquer la chose, dans un pays étranger dont vous connaissez basiquement la langue.

Ce qui équivaut à votre niveau de connaissance du langage particulier lié au SEO, au crawl des robots, à l’indexation et au positionnement. Je vous ai perdu ? En effet, dès que j’utilise des termes techniques, je n’utilise plus le même vocabulaire que vous.

Mais revenons à notre maraîcher.

Le marché est un lieu touristique, les vendeurs savent pertinemment que leurs clients ne sont pas des locaux. Sur l’étal du maraîcher, vous observez un assortiment de fruits et de légumes. Vous en connaissez certains et vous êtes capable de les nommer dans la langue du pays ; pour d’autres, en revanche, vous ne pouvez les nommer que dans votre langage ; quant aux derniers, vous ne les connaissez absolument pas.

Vous lui demandez des informations sur la « poire ».

Stupeur… Il ne semble pas comprendre de quel fruit vous parlez. Vous regardez les étiquettes apposées près des caisses. Aucune étiquette « poire » en effet… De plus, les étiquettes sont disposées au hasard.

Vous allez donc utiliser le champ sémantique du fruit : sa couleur, sa forme, éventuellement son goût si vous le connaissez pour essayer d’identifier ce fruit et vous faire comprendre en posant des questions.

Le fruit en question est le nashi.

Si le maraîcher avait utilisé une étiquette marquée « Nashi » et « la poire d’Asie », vous auriez tout de suite pu faire comprendre l’objet de votre recherche et votre intention d’achat.

Un mot utilisé par sa cible pour exprimer son intention

Revenons au référencement naturel en exploitant cette analogie.

Sur son site internet, ce sont les expressions que ce maraîcher devrait employer : « Nashi » est le mot-clé principal et « poire d’Asie » le mot-clé secondaire, il complète en sens le mot-clé principal.

Pour être pertinent et rejoindre les saisies vocales et textuelles des internautes dans la barre de recherche du moteur, ces mots-clés doivent être ceux utilisés par votre cible.

En effet, si vos clients sont des particuliers néophytes dans le bâtiment, utiliser en première intention le mot « banche » ne sera sûrement pas judicieux : est-ce que vos clients, d’eux-mêmes, utilisent ce terme en première intention ? J’en doute…

Quels mots-clés choisir ? Dans quel but ?

L’agence web chargée de la création ou de la refonte de votre site internet vous a demandé de réfléchir à une liste de mots-clés pertinents.

Cependant vous voilà bien embêté… Vous n’avez pas compris de quoi il s’agit ni de son but réel.

Vulgarisons la demande.

Dans les faits, l’agence marketing vous demande une liste de mots ou de groupes de mots qui sont saisis dans les moteurs de recherche par vos clients et par vos prospects.

Prenons un exemple :  vous êtes une boutique de chaussures qui ne vend qu’en retail dans votre point de vente, à Meaux en région parisienne. Votre clientèle est locale, essentiellement de Seine-et-Marne mais il arrive qu’elle s’élargisse et vienne du Grand Paris.

Votre liste de mots-clés sera à la fois thématique et géolocalisée, pour améliorer le référencement sur les différents aspects de la sémantique et des villes d’où provient votre cible.

D’un point de vue sémantique, on parle là de la richesse du vocabulaire.

Ainsi, outre les termes génériques « chaussure », « chaussure femme », « chaussure homme », « chaussure enfant », votre liste de requête-clé devra inclure :

  • des noms de marque à savoir « crocs », « birbenstock »…
  • des noms de style de chaussures tels que « escarpin », « ballerine », « sneaker »…
  • des occasions comme chaussure pour mariage, escarpin doré pour nouvel an…

Le but est de mêler diversité et précision pour corroborer aux demandes de vos clients sur les moteurs de recherche.

D’un point de vue géographique, les recherches des internautes se font de leur domicile sur leur ordinateur (recherche desktop) ou via leur smartphone (recherche mobile), les moteurs de recherche les géolocalisent.

Ils associent alors la requête au lieu, et ce, même si l’internaute ne demande pas explicitement « hôtel à la Défense ».

Pour répondre à cette géolocalisation, il est crucial d’inclure dans vos contenus et dans certains mots clés des informations localisées sur votre site internet. Votre entreprise apparaît ainsi dans la serp générale et aussi dans la partie associée à la géolocalisation par le référencement local.

Optimisation de mots-clés : densité et position dans le contenu

Vous souvenez vous de ce temps où les contenus web étaient stressants à lire parce que le mot-clé était répété encore et encore ?

Quoi de plus stressant que de répéter 50 fois le mot stress sur une page d’un produit le combattant !

Sachez que Google déteste ce qu’il appelle le bourrage de mots-clés (ou keyword stuffing). De même, placer ces mots de manière illisible pour le lecteur (en police 4, blanc sur fond blanc, etc.) appartient à des temps heureusement anciens du SEO. Le mot d’ordre des recommandations Google est : le contenu doit être naturel à lire pour le lecteur.

Quelle densité de mots-clés utiliser ?

Répondons à votre première requête avant de rentrer dans ce sujet de densité. Une densité d’un contenu, c’est quoi ?

💡La densité des mots-clés est une mesure utilisée en SEO pour déterminer combien de fois un mot-clé spécifique apparaît sur une page web par rapport au nombre total de mots sur cette page.

Pour la calculer, vous pouvez utiliser la formule : Densité des mots-clés = nombre d’occurrences du mot-clé / nombre total de mots du contenu.

Pour un texte de 1 000 mots, utiliser 20 fois le mot-clé donne une densité de 20/1000 = 0,02 soit 2% de densité.

​Pour lutter contre le bourrage intensif, Google pénalise le site si cette densité est drastiquement trop élevée et gâche l’expérience utilisateur. D’un point de vue général, une densité de mots-clés inférieure à 6 % fait consensus chez les experts.

Lorsque des outils comme Yoast SEO vous attribuent une pastille verte SEO pour votre contenu, ils calculent en fait des critères telle que la densité et les comparent aux valeurs usuellement acceptées.

Où positionner ces mots-clés pour un contenu optimisé ?

Les référenceurs et les rédacteurs web connaissent bien les règles de positionnement des mots-clés dans les textes.

Que ce soit dans le titre, dans l’introduction, au sein même des paragraphes, il convient de placer ce terme à des endroits stratégiques. C’est pourquoi il est fortement déconseillé de modifier par vous-même un contenu soit intégralement fourni soit optimisé par votre prestataire web.

Cette optimisation est le fruit d’une réflexion.

Modifier le contenu fourni par l’agence web : à éviter absolument !

Il se peut que vous soyez tenté de modifier le contenu fourni par votre agence web. Nous allons aborder le sujet de la relecture du contenu et celui d’une modification a posteriori sur votre site internet.

Relire un contenu non publié : à quoi ça sert ?

Vous commandez des contenus directement auprès de l’agence de site internet ou auprès d’un rédacteur web.

Le prestataire vous demande une relecture avant la publication, ce qui est tout à fait normal : les textes présents sur votre site internet sont votre vitrine et contribuent fortement à votre image de marque.

👉 Le contenu doit par conséquent être vérifié.

Un texte écrit pour un site internet n’est pas l’équivalent d’une rédaction d’école primaire. Ce texte est spécialement rédigé pour votre cible ET pour le référencement.

Le rédacteur a donc volontairement employé habilement une grande variété du champ sémantique du mot-clé principal.

💡 Chaque mot a une utilité et chaque mot a sa place.

Lors de la relecture, il vous est demandé de vérifier le sens du contenu pour votre entreprise…. tout en conservant cette diversité sémantique essentielle !

Modifier le contenu déjà en ligne : pourquoi je déconseille sans connaissance en référencement naturel

En essayant d’être le moins abrupts possible, nous vous déconseillons fortement de modifier les contenus existants sans vous référer à un professionnel du référencement.

Comme dit précédemment, le choix du vocabulaire et de la position des termes est impactant pour votre SEO.

Vous ne souhaitez pas qu’un de vos contenus phares subissent une baisse de trafic et de visibilité ? Alors, ne touchez pas au contenu sans conseil avisé.

Mot clé longue traîne versus courte traîne : c'est quoi ?

En SEO, les termes « courte traîne » et « longue traîne » se réfèrent à la longueur et à la spécificité du mot-clé.

Un mot-clé de courte traîne est généralement composé d’un ou deux mots génériques : par exemple, « chaussures », « hôtel », « réparation toit ».

Ces mots-clés ont tendance à avoir un volume de recherche élevé.

Sur un marché à grande concurrence, leur large portée les rend très compétitifs. Ainsi, pour un site récent, atteindre un bon positionnement dans la SERP sans passer par le SEA (contenu sponsorisé tel que Google Ads) s’avère complexe et délicat.

Quant aux mots-clés de longue traîne, ce sont des expressions de recherche plus spécifiques généralement composées de trois mots ou plus. Par exemple, « chaussure de course pour femmes », « clinique vétérinaire animaux domestiques » sont des requêtes longue traîne.

Leur volume de recherche est plus faible. Ils sont moins compétitifs avec un taux de conversion plus élevé.

Analyse concurrentielle sémantique : pourquoi mon prestataire web me la propose ?

L’analyse concurrentielle sémantique est une étape cruciale en optimisation SEO, c’est pourquoi votre prestataire web vous la propose.

Elle permet d’étudier l’ensemble de vos contenus web en le comparant à vos concurrents présents en ligne.

Le but est d’être présent et mieux classé pour tous les mots-clés de la concurrence en identifiant les stratégies de mots-clés utilisées par vos concurrents et améliorer votre contenu en conséquence.

Enrichissement sémantique du contenu : à quoi ça correspond ?

L’enrichissement sémantique du contenu est une stratégie pour améliorer le référencement.

Il s’agit d’optimiser le contenu d’une page web ou d’un article de blog en utilisant un vocabulaire spécifique lié à la thématique.

Ce qu’il faut retenir :

Nous vous avons expliqué de manière simplifiée comment aborder cette notion de mot-clé avec votre agence web.

Avec cette vulgarisation, vous voilà armés pour comprendre les échanges avec elle et interagir avec efficacité et productivité.

L’agence AntheDesign gère le contenu de différents sites internet sur le long terme pour optimiser le référencement des entreprises, de toute taille, dans tout secteur.

Besoin d’un boost SEO pour votre visibilité en ligne ? Nous sommes là pour vous.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez que vos données soient utilisées comme mentionné dans notre Politique de confidentialité

ALLER EN HAUT Demander un devis