crédit photo

Le crédit photo a pour vocation le respect du droit d'auteur, il se traduit par une mention obligatoire. Qu'est-ce qu'un crédit photo et à quoi sert-il ?

Le crédit photo et sa définition

Le crédit photo nommé également « crédit photographique » garantit le respect de la propriété intellectuelle du photographe, auteur de l’oeuvre.

Cette notion de crédit photo est apparue à la fin des années 1960. Pour toute utilisation, reproduction ou commercialisation de photos et d’images sur le web ou le print, la mention des crédits photos est obligatoire par respect pour le travail de l’auteur.

Cette mention permet pour l’auteur de :

  • Protéger son travail de création,
  • L’identifier avec sa signature,
  • Souligner sa propriété d’art auprès du public,

Le crédit ou le fait d’attribuer l’œuvre à son auteur est un droit fondamental pour tout auteur.

Deux types de droits sont distingués sur l’œuvre d’un auteur :

  • Les droits moraux, assurés par le crédit photo dans le cadre d’une photographie,
  • Les droits patrimoniaux, représentant les droits financiers de reproduction et de représentation, suivant le Code de la propriété intellectuelle (article L.121-1).

 

Le code de la propriété intellectuelle autorise l’auteur à jouir du droit au respect de son nom, de sa qualité ainsi que de son œuvre.

L’utilisation des crédits photos

L’image doit être associée à son auteur, peu importe le support de communication. Dans certains cas, il est accepté que les crédits photos soient mentionnés sur une autre page de l’ouvrage.

Lors de la conception d’un flyer, d’une plaquette commerciale ou d’une brochure, les crédits photos sont couramment apposés en petits caractères sur la bordure du document.

Il est possible d’utiliser des photos achetées sur des banques d’images libres de droit, cela signifie que l’auteur a cédé ses droits moyennant une gratification. Les agences de communication peuvent proposer à leurs clients l’achat d’art via des banques d’images telles que Fotolia ou Shutterstock.

Les règles d’utilisation pour une photo achetée

Les règles à respecter pour une photo achetée sur une banque d’images sont stipulées dans les conditions d’utilisation propres à chaque banque d’images.

En fonction de la Licence acquise (Standard ou Étendue) , les règles d’utilisation seront différentes. Par exemple, pour l’utilisation d’une photo acquise via une Licence standard sur une plaquette commerciale, le nombre d’exemplaire sera limité à 500 000.

Autre restriction : lors de l’utilisation de photos achetées sur Fotolia directement sur les réseaux sociaux, il est précisé que :

  • La taille d’affichage doit être inférieure à 1000 x 1000 pixels,
  • Les informations de copyright doivent apparaitre directement sur l’image.

La mention crédit photo

Un crédit photo copyright se constitue de deux parties avec la mention du :

  • Photographe,
  • Gestionnaire des droits lorsqu’il y en a un avec le nom de l’auteur ou © et le nom de l’auteur.

Le symbole © de copyright désigne la notion de droit d’auteur, dans les pays du Commonwealth des Nations ainsi qu’aux Etats-Unis. Le dépôt est indispensable aux Etats-Unis à contrario de la Belgique et de la France (non obligatoire). Lorsque l’oeuvre est déposée, elle peut afficher le ©.

Ainsi, le crédit photo peut être stipulé de différentes manières :

  • © Nom de la photo / Nom de l’auteur,
  • Photo © Nom de la photo / Nom de l’auteur,
  • Photo avec son intitulé / Nom de l’auteur.

Dans le cas d’une photo pour le web, la mention « crédit photo » peut être remplacée par un tatouage numérique, appelé également digital watermark ou filigrane numérique. Le tatouage numérique permet d’ajouter des informations de copyright visibles ou invisibles à un fichier.

On peut également trouver DR signifiant « Droits Réservés » sur une photographie. Cette mention permettaient d’utiliser les images de la guerre et de circuler l’information même si l’auteur n’était pas identifié. L’utilisation de cette mention « Droits réservés » a été utilisée abusivement depuis la fin des années 1970.

Le crédit photo et l’image « libres de droits »

D’après le code des usages en matière d’illustration photographique de 1993, le nom de l’auteur doit être mentionné à proximité de la photo ou dans une table des illustrations.

Concernant les banques d’images dites « libres de droits », les images sont déposées volontairement par leurs auteurs moyennant une contrepartie financière lorsqu’elles sont achetées par des clients comme des agences de publicité par exemple.

Attention, « Libre de droits » ne signifie pas « sans droits », pour les raisons suivantes :

  • Les utilisateurs payent pour utiliser une photographie,
  • Les conditions tarifaires varient selon la taille de la photo (XS, S, M, L, XL, XXL) et le type de licence (Standard ou Étendue).

L’agence AntheDesign utilise ses propres créations ou des photos achetées sur la banque d’images Fotolia pour communiquer sur site internet. Cette mention est précisée sur la page des mentions légales.

Pour conclure,

Lors de l’utilisation d’une photographie, d’une image sur le Web ou sur un support print, il est obligatoire de préciser la mention du crédit photographique. L’auteur de la photo doit ainsi être identifiable sans risque d’ambiguïté.

Lorsqu’une photographie est utilisée sur un site internet ou un blog, son auteur peut également demander à ce que le crédit photographique envoie un lien vers son site web ou son portfolio.

Sources : clovisgauzy.fr, docuworld.fr, ooreka.fr, Libération, Joëlle Verbrugge avocat, Fotolia.com.

Qu’est-ce qu’un crédit photo ? Sa définition et son utilisation
Par Qu’est-ce qu’un crédit photo ? Sa définition et son utilisation
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 4.6/5 par 5 de nos lecteurs

Partager ce contenu