white hat seo

Avoir un site internet est aujourd’hui nécessaire pour promouvoir une entreprise, une activité ou une idée. Cependant, pour atteindre le but escompté, le site doit être bien référencé et bien optimisé. L’objectif est d’occuper les premiers rangs des moteurs de recherche, et notamment des résultats sur Google.

Une technique de référencement, connue sous l’appellation de white hat SEO, est souvent recommandée pour une optimisation naturelle et sécurisée d’un site. Mais concrètement, qu’entend-on par White Hat SEO ? Et quelles sont les bonnes méthodes à adopter pour profiter au maximum des avantages de cette technique de référencement ? On répond à toutes ces questions dans cet article.

White hat SEO : définition et atouts

Le white hat SEO est un ensemble de pratiques de référencement qui emploie les règles et les instructions de Google pour améliorer le référencement naturel d’un site. Cette méthode se différencie du black hat SEO par sa capacité à offrir au site une meilleure position sur les moteurs de recherche tout en restant dans la légalité.

La solution white hat SEO offre plusieurs avantages. C’est d’abord une technique légale qui protège le site qui l’utilise contre les éventuelles sanctions de Google.

Cette alternative est aussi une solution pérenne. Les techniques du white hat SEO permettent à une entreprise, à une marque ou à une activité, de construire progressivement une bonne réputation en ligne, de générer plus de trafic sur le site et d’atteindre les cibles escomptées.

White hat SEO, black hat SEO, grey hat SEO : quelles différences ?

Il faut comprendre qu’il existe plusieurs méthodes de référencement de sites internet. Cependant, l’utilisation des pratiques du black hat et du grey hat est souvent interdite par Google.
Le black hat SEO est l’ensemble de stratégies destinées seulement aux machines et aux algorithmes de Google pour obtenir la meilleure position. L’utilisation de cette technique permet un référencement plus rapide, mais sur une durée plus courte. De plus, le site qui utilise cette méthode peut être sanctionné par Google au moment où ce dernier s’apercevra de la manœuvre.

Le black hat SEO se traduit souvent par :

  • La publication de contenus en double ;
  • l’utilisation de pages satellites ;
  • la création de milliers de liens ;
  • l’utilisation de script.

Quant au grey hat SEO, c’est une stratégie qui unit les techniques du white hat et du black hat. Cette méthode de référencement respecte souvent les algorithmes de Google tout en utilisant d’autres techniques d’optimisation comme l’achat de lien, l’enregistrement de noms de domaine anciens ou expirés, ou encore l’inscription du site à un annuaire. Lorsqu’elle n’est pas maîtrisée, la technique de grey hat SEO peut également être sanctionnée par Google.

White hat SEO : les techniques fondamentales à connaître

Afin de concevoir au mieux votre stratégie white hat SEO, vous devez vous familiariser avec les techniques essentielles liées à cette solution. Voici cinq éléments fondamentaux à savoir.

1. Diffuser des contenus de qualité

« Le contenu est roi », telle est la première règle à respecter pour bien optimiser un site internet. Il est ainsi essentiel de créer régulièrement des articles de qualité pour son site. Pour se conformer aux algorithmes de Google, un contenu doit :

  • Répondre aux questions de l’internaute ;
  • être unique, sans plagiat ;
  • contenir au moins 1000 mots ;
  • être bien rédigé, sans faute d’orthographe ni erreur de syntaxe ;
  • être bien structuré avec des titres et des paragraphes courts.

2. Soigner les mots-clés

Par définition, les mots-clés sont des mots ou suite de mots, liés à une activité, tapés par les internautes lors de leur recherche sur Google. En ce sens, pour être bien référencés sur la toile, les contenus publiés sur un site doivent contenir des expressions clés. L’objectif est de permettre aux internautes de trouver rapidement le site grâce à un mot-clé précis.

Plusieurs outils sont disponibles en ligne pour trouver des mots-clés pertinents pour une activité donnée. Néanmoins, il est à noter que ces expressions clés ne doivent pas être utilisées à outrance dans un texte. Pour de meilleurs résultats, elles sont souvent placées dans les titres, dans les balises méta et quelques fois dans les paragraphes du texte.

3. Obtenir des backlinks pertinents

La solution white hat SEO autorise également la mise en place d’une stratégie de création de liens. En effet, Google considère que les liens sont des preuves de la fiabilité et de la qualité d’un contenu. Il existe deux types de lien à exploiter pour optimiser un site internet : les liens internes d’une part, et les liens externes d’autre part. Le premier désigne les liens qui relient les contenus d’un même site. Le second, par contre, indique des échanges de liens entre deux sites différents. Il existe plusieurs moyens d’obtenir des liens externes.

En voici quelques-uns :

  • Les échanges de liens ;
  • le « guest blogging » ;
  • le « link baiting ».

4. Optimiser la vitesse de chargement du site

Pour être bien référencé par Google, il faut également diminuer autant que possible le taux de rebond sur le site. Le taux de rebond se définit par le taux de visiteurs quittant immédiatement un site sans visiter d’autres pages sur le site.

Pour retenir les visiteurs, il faut alors :

  • Soigner l’apparence du site (sa structure, son design, etc) ;
  • s’assurer que le site soit chargé rapidement quels que soient la connexion internet et l’appareil utilisé (téléphone, tablette, ordinateur) ;
  • porter une attention particulière à l’accessibilité du site en gérant les liens.

5. Améliorer la navigation du site

Pour qu’un site soit bien analysé par Google, il faut également qu’il soit bien structuré et facile à trouver. Pour ce faire, il faut tout d’abord que les pages du site soient uniques, fonctionnelles, agréables à voir et responsive.

Un site bien structuré doit également a minima contenir une page d’accueil, une page d’offres, une page de contact, une page « à propos » et d’autres pages utiles, sans en abuser.

Enfin, un site structuré est un site ayant des contenus respectant des langages compréhensibles  par Google. En conséquence, un article publié sur le web doit utiliser les langages html, respecter l’utilisation des différentes balises et bien optimiser les contenus image, PDF ou vidéo.

White hat SEO : quelles sont les bonnes techniques de référencement ?
Par White hat SEO : quelles sont les bonnes techniques de référencement ?
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 4.3/5 par 6 de nos lecteurs
Partager ce contenu