FONDAMENTAUX DU SEO

Le SEO, Search Engine Optimisation ou référencement naturel en français est l’optimisation de la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche.

Chaque propriétaire d’un site web cherche à positionner ses contenus sur la première page des moteurs de recherche. Une fois sur la première page, ses contenus devront ressortir dans les 3 premiers résultats à l’issue d’une requête saisie par un internaute pour capter du trafic.

Pour arriver à cela en utilisant les différentes techniques SEO, il faut tout d’abord connaître les fondamentaux du SEO.

1 – Les algorithmes de Google : les fondamentaux du SEO

Avant toute chose, il vous faut savoir que Google est le moteur de recherche de référence pour les acteurs du SEO. En effet, Google détient + de 93% de parts de marché en France depuis très longtemps. C’est pour cette raison que l’on retrouve ses algorithmes parmi les fondamentaux du SEO.

Les algorithmes de Google ont pour principale fonction d’améliorer la pertinence des résultats de recherche et fonctionnent dans deux sens. Si certains d’entre eux favorisent les pages web qui respectent les critères établis par le moteur de recherche, d’autres pénalisent les sites et pages web qui ne les respectent pas.

Vous trouverez ci-dessous quelques algorithmes à connaître :

  • Panda est un filtre de contenu qui vise à déclasser les sites qui proposent du contenu de faible qualité éditoriale.
  • Penguin est un autre filtre qui vise à pénaliser les sites web utilisant des techniques trop agressives de netlinking.
  • Colibri (Hummingrid) est l’algorithme le plus important de Google, il parcourt les pages des sites web pour analyser le contenu, le style d’écriture, et la manière dont ils sont utilisés. Colibri permet à Google d’afficher de proposer des résultats toujours plus pertinents.
  • Mobile Friendly pénalise les sites web qui ne sont pas compatible sur les mobiles depuis 2015.
  • Pages satellite cherche lui à pénaliser les pages satellites, c’est-à-dire les pages sans intérêts pour les internautes créées uniquement pour le référencement naturel. Cette pratique est surtout utilisée pour le référencement local.
Les algorithmes de Google sont régulièrement mis à jour et d’autres apparaîtront certainement à l’avenir, il est donc essentiel de se tenir informé.

2 – Les outils de Google, autres fondamentaux du SEO

La Search Console de Google est la plateforme officielle de Google pour les webmasters. Elle permet de comprendre comment un site web est perçu par les robots et donc d’optimiser son référencement naturel.

Vous pouvez trouver certaines informations au sujet du référencement naturel de votre site web grâce à :

  • Un rapport d’analyse de la recherche indiquant la fréquence d’affichage (impressions) de votre site web dans les résultats de recherche.
  • Une analyse en profondeur des principales données de visite de votre site.
  • La possibilité de contrôler l’état d’indexation des URL que le robot a réussi à explorer.
  • Une fonctionnalité qui permet de découvrir les pages du site web qui renvoient vers une erreur 404.

Google Analytics est un autre outil mis à disposition gratuitement par Google pour aider des sites web ayant un trafic inférieur à 10 millions de vues chaque mois à avoir des informations importantes telles que :

  • Le nombre de vues, de visiteurs et la localisation géographique des internautes,
  • Le suivi d’objectifs et le suivi des recherches internes,
  • La création de rapports personnalisés,
  • Le suivi de l’audience en temps réel,
  • Le groupement de contenus,
  • Les entonnoirs multicanaux et le comportement des visiteurs sur votre site,
  • La mesure du temps de chargement de vos pages web,
  • Le suivi des transactions e-commerce, …

3 – L’optimisation on-page d’un site web, un point fondamental du SEO

L’objectif de l’optimisation on-page est l’amélioration de l’ensemble d’un site afin de le rendre plus attrayant pour les internautes, mais aussi pour les robots. On peaufine son référencement naturel en 8 étapes d’optimisation :

1 – La balise « title » :

Le titre que l’on donne à une page doit inciter au clic et contenir des mots clés. Sa taille doit aussi ne pas dépasser 512 pixels, ce qui représente environ 55 à 60 caractères. Le title s’écrit ensuite entre les balises <head> </head> d’une page web pour donner des informations aux robots des moteurs de recherche. La balise title s’affiche dans les résultats de recherche.

2 – La balise meta « description »

Elle permet de fournir une description ou résumé de la page web aux moteurs de recherche, elle est affiché par Google dans ses résultats de recherche. Elle doit inciter l’internaute à cliquer sur le site internet et son code se présente comme cela : <meta name= “description” content= “description de 150 à 160 caractères”>.

3 – Les balises « Hn (h1 à h6) » :

Elles permettent de hiérarchiser le contenu d’une page web pour indiquer les titres, sous-titres et les axes d’argumentation. Cette balise va du h1 au h6. Pour le référencement naturel, ces balises ont une importance qui n’est pas négligeable puisqu’elles servent à faire comprendre aux moteurs de recherche la structure de la page.

On peut rédiger ces balises en HTML de la manière suivante :

balisage hn fondamentaux du seo

4 – L’attribut « alt » des images :

Il désigne le texte alternatif d’une image sur un site web qui décrit le contenu de l’image avant son chargement. Ce texte apparaît à aussi lorsque l’image ne peut pas être affichée. Les attributs Alt des images d’un site web sont importantes car sans attributs, les moteurs de recherche ne peuvent pas identifier ce que représente une image.

5 – Une URL optimisée (adresse web)

Un élément de base lorsque l’on souhaite optimiser sa page pour le SEO. Une URL de page doit être idéalement composée de noms intelligibles : évitez les combinaisons compliquées, esperluettes et autres signes.

6 – La longueur de l’URL

Chaque URL de page doit être courte afin d’être facilement copiée / collée et partagée. Il faut également éviter les “stops words” ou mot vide dans une URL. Les mots vides sont par exemple « le », « la », « les », « de », « pour », … Ces mots vides ne qualifient pas la recherche.

7 – Les séparateurs de mots

Il est recommandé d’utiliser des URLs avec des « tirets ( – ) » pour séparer vos mots-clés plutôt que des « underscores ( _ ) ». Pour Google le tiret est un séparateur alors que l’underscore ne l’est pas.

8 – Les mots-clés

Il est recommandé de définir une liste de mots-clés ciblés ou d’expressions stratégiques pour positionner votre site web dans les résultats des moteurs de recherche. Pour choisir les bons mots-clé ciblés, analysez le trafic généré pour chaque mot-clé, la qualité du trafic engendré par le mot-clé, la convoitise qu’il suscite, …

À savoir : avec la progression des recherches vocales, la taille des requêtes augmente avec quatre mots en moyenne.

Pour résumer, respecter les fondamentaux du SEO est incontournable pour ceux qui souhaitent se positionner dans le top 3 sur Google. Si vous pensez que votre site internet ne respecte pas ces fondamentaux, n’hésitez pas à faire appel à notre expertise en référencement naturel.

Les fondamentaux du SEO à mettre en pratique pour votre site web
Par Les fondamentaux du SEO à mettre en pratique pour votre site web
Noter cet article Noté /5
Cet article est noté à 4.4/5 par 13 de nos lecteurs
Partager ce contenu