Realite-augmente-ikea

La réalité augmentée s’est introduite progressivement dans des domaines accessibles au grand public. Des jeux au e-commerce, voulez-vous en savoir plus ?

Définition de la réalité augmentée

Le principe de la réalité augmentée (RA) est d’insérer des images de synthèse 2D ou 3D sur des images du monde réel en temps réel. Les images de synthèse sont superposées sur des images du monde réel grâce à l’appareil photo d’un Smartphone ou à des lunettes vidéo spéciales.

La réalité augmentée désigne des méthodes et des technologies permettant d’incruster des objets virtuels dans une séquence d’images réelles ou réalistes.

Pockemon Go et la réalité augmentée

Elle est principalement utilisée pour notre perception visuelle mais elle concerne également les perceptions suivantes :

  • L’olfactif avec les odeurs,
  • Le gustatif avec le goût,
  • Le tactile avec le toucher,
  • L’auditif avec les sons.

 

les informations visuelles

Quelques dates

  • 1968, Yvan Stherland (Ingénieur américain en informatique et l’un des pionniers de l’Internet) crée la première machine de réalité augmentée. A cette époque, le terme « réalité augmentée » n’existait pas encore.
La première machine de réalité augmentée par Yvan Stherland

La première machine de réalité virtuelle par Yvan Stherland

  • 1992, Tom Caudell et David Mizell proposent le terme de réalité augmentée et le définissent comme étant la superposition de matériel informatisé sur le monde réel.
  • 1996, les marqueurs 2D permettent la visualisation d’objets virtuels.
  • 1997, la première application de réalité augmentée en extérieur.
  • 2007, la publicité s’accapare de cette technologie en constante évolution.

Infographie résumant les événements marquants dans l’évolution de la réalité augmentée.

Infographie Réalité augmentée réalisée par Manon Boschard et Lucas Zapata

Infographie sur la réalité augmentée réalisée par Manon Boschard et Lucas Zapata

Comment cela fonctionne ?

La réalité augmentée nécessite des appareils embarquant une technologie qui permet la superposition d’éléments virtuels sur des éléments réels.

Ces appareils sont par exemple :

  • Les ordinateurs, Smartphones et tablettes,
  • Les lunettes connectées,
  • Les caméras et les capteurs de mouvement,…

google-glass

Ces appareils créent l’interactivité entre l’utilisateur et le monde virtuel. Des logiciels ou des services en ligne permettent également de mettre en place des projets de réalité augmentée.

« La réalité augmentée se traduit par une extension de notre environnement. La technologie de la réalité augmentée débute avec un marqueur. Un marqueur peut être considéré comme le successeur du code QR. N’importe quelle image ou logo peut faire office de marqueur, dans lequel sont stockées des informations numériques. Avec une application de réalité augmentée, comme Sensar, on scanne le logo avec l’appareil photo d’un smartphone ou d’une tablette, ce qui permet de récupérer les informations numériques telles qu’un lien, une vidéo ou des images en 2D ou 3D». Source : ecommerce-nation.fr

Les domaines d’application de la réalité augmentée

Autrefois cantonnée à la recherche et aux militaires, elle est de plus en plus présente dans notre quotidien, notamment dans les domaines suivants :

  • L’éducation,

Des manuels numériques via des applications simples comme Aurasma sont utilisés par les élèves sur tablettes et Smartphones.

  • Le patrimoine,

Il est possible de visualiser des monuments disparus en 3D grâce à une application téléchargeable. Par exemple, une application mobile permet de découvrir Cluny et son église abbatiale restituée en 3D.

  • Les sciences et l’industrie,

Elle devient également dans le domaine scientifique et médical un véritable outil d’apprentissage. Dans l’industrie et la maintenance c’est devenu un véritable outil pour travailler quotidiennement.

  • L’édition / la presse écrite,

Des livres ont des codes barres 2D permettant d’accéder à des contenus complémentaires (Le premier livre « hyperactif » est édité par Orange, Robert Laffont et Jacques Attali).

  • La musique, le tourisme, la cuisine,

Pour la musique, la réalité augmentée est utilisée pour des bonus intégrés sur des albums. Le tourisme et la cuisine s’en servent en guise de guide pour les consommateurs.

  • La publicité,

L’insertion d’encarts publicitaires dans des séquences vidéos tournées dans des entreprises, des magasins, …

  • Les loisirs,

Le spectateur est plongé au cœur d’un monde partiellement réel par exemple. Certains jeux comme Pokémon Go utilisent également la réalité augmentée.

  • Le commerce,

La réalité augmentée devient un outil de vente incontournable, elle permet de rendre la marque plus attractive et haut de gamme. Dans le domaine du vin par exemple, le consommateur peut scanner l’étiquette d’une bouteille et voir le vigneron en sortir virtuellement pour lui présenter son domaine et son vin.

 

réalité augmentée

La réalité augmentée et le e-commerce

La réalité augmentée est un élément d’aide à la prise de décision, dans l’acte d’achat pour le-commerce. Le secteur du mobilier utilise la réalité augmentée pour permettre aux clients de visualiser des meubles dans leur propre intérieur à travers une application mobile. Il suffit de transmettre une photo de son intérieur et vous pouvez y placer le mobilier directement sur le site internet. Le mobilier est modélisé en 3D et représenté dans ses proportions réelles. Les premiers catalogues en réalité augmentée ont été créés pour Ikea en 2012.

Des enseignes telles que But et La Redoute se sont dotées sur leur site e-commerce d’une : « cabine d’essayage » pour le mobilier et les objets de décoration de leur catalogue. Dans le domaine de l’optique, l’achat des lunettes est facilité par les technologies d’essayage virtuel.

Le comportement du consommateur face à la réalité augmentée

La technologie de la réalité augmentée offre aux consommateurs une nouvelle expérience de consommation : Ils essaient avant d’acheter.

Le ressenti général des consommateurs :

  • Un vrai outil pratique,
  • Un renforcement de l’objectivité,
  • Un bénéfice au niveau de l’interactivité,
  • De l’informatif,
  • Une bonne expérience.

L’utilisation de la réalité augmentée sur un site e-commerce influe sur les sens et la stimulation du consommateur. Elle valorise et améliore :

La réalité augmentée peut également être un bon moyen pour renforcer les liens entre le consommateur et la marque. Le consommateur peut essayer avant de valider son achat.

Réalité augmentée dans le e-commerce avec Ikea

Les préconisations pour l’utilisation de la réalité augmentée dans le e-commerce

Avant d’utiliser la réalité augmentée dans le e-commerce, il est essentiel de suivre ces cinq préconisations :

  • Adapter sa stratégie, sa cible et son positionnement marketing à son activité professionnelle,
  • Créer une expérience fluide et intuitive pour l’utilisateur,
  • Accompagner l’utilisateur dans la découverte de la réalité virtuelle,
  • Compléter l’offre de réalité virtuelle par d’autres facteurs clés du processus d’achat,
  • Accompagner le lancement de son application de réalité augmentée par une campagne de communication.

Source : Interview d’Anaëlle Rigal, Chef de Projet web | article écrit par Grégory Maubon dans « Association de promotion de la Réalité Augmentée »

Pour conclure,

La réalité augmentée a le vent en poupe ! Dans le cas du e-commerce, elle permet d’optimiser votre stratégie marketing. Elle a également un bel avenir dans les domaines du jeux, de la publicité et du marketing. D’après une étude de l’agence londonienne ZenithOptimedia, elle sera dans le top six des tendances marketing toujours d’actualité dans 25 ans.

La Deutsche Bank Research prévoit une importante croissance économique pour la réalité augmentée. Son usage change notre quotidien et d’autres changements liés à l’évolution de la technologie restent à venir ! En attendant, la réalité augmentée a un bel avenir devant elle !

Réalité augmentée : une invasion programmée dans notre quotidien
Par Réalité augmentée : une invasion programmée dans notre quotidien

Partager ce contenu